"Sois doux comme la colombe et prudent comme le serpent" (Paolo Coelho)
Tweets de @Kabisu Twitter Buttons
articles
réactions
- - 08.11.2012 | 0 réactions | #link | rss


L'histoire des relations publiques, de l'antiquité à nos jours:

"Découvrez l'évolution d'une pratique professionnelle, de son rôle initial comme porte-parole du politicien à l'approche centrée sur le consommateur de l'âge des médias sociaux"    






History of public relations, from antiquity to the present day:
"Discover through this comprehensive infographic, the evolution of a professional practice from its original role as the politician's mouthpiece to the consumer-centred approach of the social media age"      

  
- - 19.10.2011 | 1 réactions | #link | rss

L’éléphant enchaîné

(Conte de Jorge Bucay - Extrait du livre « Laisse-moi te raconter les chemins de la vie »)

Quand j’étais petit, j’adorais le cirque, et ce que j’aimais par-dessus tout, au cirque, c’étaient les animaux.
 L’éléphant en particulier me fascinait ; comme je l’appris par la suite, c’était l’animal préféré de tous les enfants. Pendant son numéro, l’énorme bête exhibait un poids, une taille et une force extraordinaires…




Mais tout de suite après et jusqu’à la représentation suivante, l’éléphant restait
toujours attaché à un petit pieu fiché en terre, par une chaîne qui retenait une de ses pattes prisonnière.
Mais ce pieu n’était qu’un minuscule morceau de bois à peine enfoncé de quelques centimètres dans le sol.
Et bien que la chaîne fût épaisse et résistante, il me semblait évident qu’un animal capable de déraciner un arbre devrait facilement pouvoir se libérer et s’en aller.
Le mystère reste entier à mes yeux.
Alors, qu’est ce qui le retient ?
Pourquoi ne s’échappe t-il pas ?

A 5 ou 6 ans, j’avais encore une confiance absolue dans la science des adultes. J’interrogeai donc un maître, un père ou un oncle sur le mystère du pachyderme. L’un d’eux m’expliqua que l’éléphant ne s’échappait pas parce qu’il était dressé.


Je posais alors la question qui tombe sous le sens :
"S’il est dressé, pourquoi l’enchaîne-t-on ?"

Je ne me rappelle pas qu’on m’ait fait une réponse cohérente.
Le temps passant, j’oubliai le mystère de l’éléphant et de son pieu, ne m’en souvenant que lorsque je rencontrais d’autres personnes qui un jour, elles aussi, s’étaient posé la même question.

Il y a quelques années, j’eus la chance de tomber sur quelqu’un d’assez savant pour connaître la réponse :
L’éléphant du cirque ne se détache pas parce que, dès tout petit, il a été attaché à un pieu semblable.

Je fermai les yeux et j’imaginai l’éléphant nouveau-né sans défense, attaché à ce piquet. Je suis sûr qu’à ce moment l’éléphanteau a poussé, tiré et transpiré pour essayer de se libérer, mais que, le piquet étant trop solide pour lui, il n’y est pas arrivé malgré tous ces efforts.


Je l’imaginais qui s’endormait épuisé et, le lendemain, essayait à nouveau, et le surlendemain… et les jours suivants…
Jusqu’à ce qu’un jour, un jour terrible pour son histoire, l’animal finisse par accepter son impuissance et se résigner à son sort.

Cet énorme et puissant pachyderme que nous voyons au cirque ne s’échappe pas, le pauvre, parce qu’il croit en être incapable.
Il garde le souvenir gravé de l’impuissance qui fut la sienne après sa naissance.
Et le pire, c’est que jamais il n’a tenté d’éprouver à nouveau sa force.

Nous sommes tous un peu comme l’éléphant du cirque : nous allons de par le monde attachés à des centaines de pieux qui nous retirent une partie de notre liberté.

Nous vivons avec l’idée que « nous ne pouvons pas » faire des tas de choses, pour la simple et bonne raison qu’une fois, il y a bien longtemps, quand nous étions petits, nous avons essayé et n’avons pas réussi…


- - 15.11.2010 | 0 réactions | #link | rss


Eiji Yoshikawa

Musashi; La pierre et le sabre et La parfaite lumière


" Miyamoto Musahi était un personnage réel mais grâce au roman de Yoshikawa, lui et les autres personnages principaux du livre sont devenus partie intégrante du folklore japonais vivant.

L'itinéraire de Musashi est riche de sens. Si Yoshikawa s'appuie sur les évènements historiques, et des figures qui ont existé à l'époque, il n'en demeure pas moins qu'il leur insuffle une portée symbolique "


musashi-ts-pic


" Le roman a donné lieu à différentes adaptions pour la télévision, le cinéma et en bandes dessinées, notamment Vagabond, un manga de Takehiko Inoue.
Une adaptation cinématographique très libre de Luc Besson a donné Nikita puis Léon "

Wikipedia


- - 05.04.2010 | 0 réactions | #link | rss







Des grands noms du jazz
aux découvertes surprenantes,
partez en voyage avec le Cully Jazz

- du 9 au 17 avril 2010 -

et laissez-vous porter par une vague musicale
entraînante et unique !


www.cullyjazz.ch



- - 19.03.2010 | 0 réactions | #link | rss
BON  ANNIVERSAIRE  L'AFRIQUE !

50 ans d'indépendances célébrés à la radio et sur le net








" Cinquante ans, c'est l'âge des indépendances africaines.

Cinquante ans d'espoirs fous, de luttes (les combats économiques ayant remplacé dans nombre d'Etats, malheureusement pas dans tous, les combats armés), de courage, d'inventions, presque la moitié de cette période dans la poigne de fer de l'ajustement structurel, de la mondialisation et dix ans au moins d'Internet, d'ordinateurs, jamais en quantité suffisante, et déjà plus de cinq ans de téléphones cellulaires...

Cinquante ans, et tant de choses.


Des dossiers thématiques complets sur RFI

La radio mondiale, telle qu'aime à s'appeler RFI, a saisi la balle au bond pour retracer les cinquante années des indépendances de l'Afrique francophone.

La radio francophone met à disposition des dizaines de pages sur son site, qui servent déjà dans les salles de classe et qui revêtent un tel caractère de vérité que les enseignants semblent ne rien avoir à ajouter.

Pourtant, les reportages, les analyses et les évocations comportent des parties que contestent ceux qui vivent ces indépendances. 


Des webdocumentaires sur Arte


Les amateurs de webdocumentaires pourront également regarder la série d'émissions disponibles sur le site d'Arte Tv intitulée Afrique : 50 ans d'indépendance, qui emmène l'internaute dans différents pays.

Les numéros sur le Sénégal, le Tchad et le Cameroun sont déjà disponibles.
Bénin, Burkina Faso, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Mauritanie, Niger, Centrafrique et Togo suivront très bientôt.

A chaque escale, nous sommes guidés par des habitants dynamiques, qui nous font découvrir différents endroits de leur ville et quelques-uns de ses habitants.

Une envie de voyage vous vient ..."

( Louis Martin Onguéné Essono, www.cursus.edu )



---------------------------------------------


Et pour témoigner de cette époque :

" Indépendances Africaines, 50 ans après : vos témoignages "

(RFI)

-----------------------------------------------


FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch