J'avais initialement renoncé à commenter ce débat, estimant que la Suisse n'avait rien à se reprocher du point de vue fiscal et considérant les propos de Montebourg (Suisse = voisin indélicat) comme ceux d'un enfant à qui on refuserait sa sucette.

Cela dit... Il y a quand même une phrase qui mérite d'être relevée. Elle est l'oeuvre de Roselyn Bachelot (UMP). On pourra noter un sens diplomatique très élevé et un esprit extrêmement subtil:
Avec des amis comme Arnaud Montebourg, la France n'a pas besoin d'ennemis.

(lu dans lematin.ch)