Soignez vous par les huiles essentielles

Je ne réponds pas aux mails, merci. 
articles
réactions
- - 07.12.2007 | 0 réactions | #link | rss
Mises en garde générales:

- Les huiles essentielles non diluées risquent d'être irritantes en usage topique.
- Travailler avec les huiles essentielles dans des endroits ventilés, aérés.
- Protéger les enfants des huiles essentielles.
- Eviter les vieilles huiles essentielles (surtout Citrus et celles contenant des terpènes).
- Si empoisonnement, téléphoner imédiatement au centre anti-poison.

Source:

Tisserand R., Balacs T., Essential oil Safety, A Guide for Health Care Professionals, Ed. Churchill Livingstone, 1995.
- - 07.12.2007 | 0 réactions | #link | rss
Les huiles essentielles d'ail et d'oignon sont contre-indiquées chez les personnes ayant des trouble thyroïdiens car ces huiles essentielles inhibent le métabolisme du iode ce qui à long terme diminue la fonction de la thyroïde.

Source:

Tisserand R., Balacs T., Essential oil Safety, A Guide for Health Care Professionals, Ed. Churchill Livingstone, 1995.
- - 07.12.2007 | 3 réactions | #link | rss
Les personnes épileptiques doivent faire particuilèrement attention aux huiles essentielles contenant des cétones.
Les huiles essentielles de thyua, camphre, menthe pouliot et hysope off. sont fortement contre-indiquées.

Source:

Tisserand R., Balacs T., Essential oil Safety, A Guide for Health Care Professionals, Ed. Churchill Livingstone, 1995.
- - 07.12.2007 | 0 réactions | #link | rss
Certaines huiles essentielle ont une toxicité élevée à très petites doses, il s'agit de :

- Chénopode (ascaridole). Attention extrêment toxique!!!
- Sassafras (safrole)
- Boldo (ascaridole)
- Moutarde (allyl isothiocyannate)
- Armoise (pulégone)
- Menthe pouliot (pulégone)
- Tanaisie, thuya, absinthe (thujone)
- Calamus (asarone)
- Hysope officinale (thuyone, camphre)
- Persil (apiole)

Sa ne veut pas dire que les autres huiles essentielles sont sans dangers. Mais les huiles essentielles citées ci-dessus ne doivent pas être prises en auto-médication!

Source:

Tisserand R., Balacs T., Essential oil Safety, A Guide for Health Care Professionals, Ed. Churchill Livingstone, 1995.
- - 26.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
Les huiles essentielles extraites par expression de zestes d'agrumes (citron, orange, mandarine, pamplemousse, combawa,...) sont particulièrement à risques d'êtres polluées par des fongicides et autres substances utilisées dans la culture conventionnelle.
C'est pourquoi il est important de préférer les essences d'agrumes de culture biologique.
- - 23.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
Il faut faire très attention aux huiles essentielles que l'on ajoute au bain. Les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l'eau et en l'absence de solubilisant (miel, disper,...) elles surnageront à la surface de l'eau et risquent de vous provoquer des dermatites et brûlures. Le mieux et de mettre les huiles essentielles dans le lavabo rempli d'eau chaude à coté de la baignoire si vous en avez un.
1. Sinon, n'utilisez pas les huiles essentielles riches en phénols ou en aldéhydes cycliques.
2. Mettez-en que de petites quantités (5 à 10 gouttes)
3. Et si possible dans du solubilisant.
- - 18.09.2006 | 0 réactions | #link | rss
Bonjour,

Je vais vous parler des huiles essentielles dermocaustiques:

Principales concernées:

- origan
- thym vulgaire à thymol
- sarriette
- cannelle
- citronnelle
- clou de girofle
- bay
- ail
- oignon
- ...

Ces huiles essentielles contiennent des principes actifs dont certains sont dermocaustiques. C'est à dire qu'ils sont agressifs pour la peau. Si vous appliquez une de ces huiles essentielles sur la peau, vous ressentirez immédiatement un sentiment de brûlure intense et votre peau risque d'être endommagée. Pour éviter cela, si par erreur vous vous giclez une huile essentielle dermocaustique sur la peau, laver immédiatement la surface concernée avec de l'huile. L'eau ne servirait à rien.

Classes de molécules dermocaustiques:

Phénol (thymol, carvacrol, eugénol)
Aldéhydes aromatiques (aldéhyde cinnamique,...)
Certains terpènes (réaction plus lente)
Composés soufrés (mintsulfide)

Les huiles essentielles ne sont pas des jeux, faites toujours très attention lorsque vous décidez de les appliquer sur la peau. Renseignez vous toujours auprès de personnel compétant ou dans des ouvrages spécialisés.
- - 13.09.2006 | 1 réactions | #link | rss
Les huiles essentielles sont des extraits de plantes obtenus par distillation (sauf les agrumes). Elles contiennent une variété très grande de molécules agissant en synergie. Certaines de ces molécules peuvent être très dangereuses lorsqu'elles sont utilisées sans connaissance.

Règles à respecter lors d'utilisation d'huiles essentielles:


- acheter toujours vos huiles essentielles dans des pharmacies (HEBBD) ou dans des magasins bio
exemples de marques de qualité: Farfalla, LRK, Oshadi (Oshadhi, Myrtéa en france!),... Egalement possible sur internet (Aroma-Zone par ex.)
- méfiez-vous des noms français et référez-vous toujours à la dénomination latine, sinon vous pourriez avoir de mauvaises surprises!
- Par voie orale, prenez les huiles essentielles dont vous n'avez pas de doutes. Ne faites pas d'essais hasardeux, vous risqueriez d'y passer!
- Sur la peau, appliquez des huiles essentielles non dermocaustique. Faites particulièrement attentions aux huiles essentielles de : thym, sarriette, clou de girofle, bay, cannelle, citronnelle,... Faites également attentions aux huiles essentielle photosensibilisantes: orange, citron, mandarine, grapefruit,...
- En diffusion avec diffuseurs, ne pas diffuser les huiles essentielles riches en cétones (neurotoxique): absinthe, armoise, cyprès, sauge,...
- Enfin, pour les bébés et les femmes enceinte, une multitude d'huiles essentielles sont interdites, renseignez vous bien à l'avance.

Pour toutes questions concernant la sécurité, n'hésitez pas à m'écrire: nicolas_sieber@hotmail.com
- - 13.09.2006 | 1 réactions | #link | rss
Bonjour,

Voici quelques dangers concernant à l'aromathérapie qu'il est utile de connaître:

1. Ne pas utiliser des huiles essentielles contenant des cétones sur de longues périodes car les cétones sont neurotoxiques.

ex.: sauge officinale, aneth, cèdre, helichryse, romarin verbénone, thuya.

2. A très long terme également, les huiles essentielles contenant des quantités importantes de monoterpènes sont néphrotoxiques.

ex.: pin sylvestre, mélèze, sapin, thym, sarriette.

3. Appliquées sur la peau, les huiles essentielles et essences contenant des furocoumarines sont photosensibilisantes (zestes d'agrumes)

ex.: tous les zestes, khella, angélique.

4. Egalement sur la peau, les huiles essentielles contenant des phénols ou des aldéhydes sont dermoagressives.

ex.: cannelle, citron, clou de girofle, origan, bay, sarriette, thym vulgaire et saturéoïdes.

5. L'huile essentielle de menthe poivrée, appliqué sur la peau en trop grande quantité ou sur une trop grande surface provoque une sensation insoutenable de brûlure.

Ce ne sont pas les seules contre-indications qu'il existe mais les principales. Avant d'utiliser des huiles essentielles, renseignez vous toujours très bien et avec plusieurs sources pour ne pas commettre d'erreurs. En cas de doute, n'hésitez pas à me contacter, sa ne coûte rien : nicolas_sieber@hotmail.com
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch