Soignez vous par les huiles essentielles

Je ne réponds pas aux mails, merci. 
articles
réactions
- - 27.11.2007 | 1 réactions | #link | rss
Certaines de ces douleurs peuvent se soigner grâce aux huiles essentielles par application locale. Les huiles essentielles qui montrent une amélioration sont:

Lavande vraie
Géranium rosat
Arbre à thé
Eucalyptus
Bergamote.

Il suffit d'appliquer 2 à 4 fois par jour, une ou deux goutte du mélange de ces huiles essentielles. Les études cliniques ont été effectuées pour un médicament composé de ces huiles essentielle. Elles montrent que le mélange a une efficacité de 70 %, ce qui mieux que le placebo.
- - 27.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
Les effets carminatifs de l'huile essentielle de menthe poivrée et de fenouil sont cliniquement liés à l'expulsion de gaz intestinaux. Une hypothèse est que l'huile essentielle casse la mousse présente dans la lumière intestinale. En plus, ces huiles essentielles relaxent et anesthésient légèrement l'intestin. L'effet anesthésiant est dû à un changement dans les membranes des cellules sensorielles. L'effet relaxant musculaire, lui, est lié à l'inhibition de l'entrée de calcium dans les cellules.

Référence:

Holt, Stephen, Igor Muntyan, Larisa Likver. Essential Oils Smooth
Gastric Functioning. Alternative & Complementary Therapies,
January/February 1996, pp. 46-50.
- - 27.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
L'huile essentielle de lavande vraie (Lavandula angustifolia) a des effets apaisant et favorise le sommeil, surtout chez les personnes agées. Elle contient du linalol et de l'acétate de linalyl qui sont, spasmolytiques, en augmentant l'AMPc intracellulaire. Mais, le mécanisme précis n'a pas encore été complètement élucidé.
Cette huile essentielle est également très efficace lors de brûlures. Il suffit d'appliquer quelques gouttes sur la brûlure et la douleur disparaît rapidement.

Référence:

Lis-Balchin, A and Hart, S. Studies on the Modes of Action of the Essential Oil of Lavender (Lavandula angustifolia P. Miller). Phytotherapy Research. 1999, Vol. 13:540-542.
- - 23.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
L'acné modérée peut se traiter en partie avec les huiles essentielles. En effet, une étude a été effectuée avec l'huile essentielle d'arbre à thé (Melaleuca alternifolia) diluée à 5 % en comparaison avec du peroxyde de benzyle (médecine classique; Acnéfuge®, EFFACNE®,...).
Il s'est avéré que sur 124 patients, les résultats d'efficacité étaient comparables avec pour seule différence que l'effet chez les patients traités avec l'huile essentielle était un petit peu moins rapide. L'avantage de l'huile essentielle de Melaleuca est qu'elle provoque moins d'effets indésirables.[1]

Bibliographie

[1] A comparative study of tea-tree oil versus benzoylperoxide in the treatment of acne. Bassett I B; Pannowitz D L; Barnetson R S The Medical journal of Australia (1990), 153(8), 455-8.
- - 20.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
Les huiles essentielles permettent de soutenir les traitements médicamenteux des hépatites voir de les guérir en monothérapie pour certains cas d'hépatite B.

Pour le traitement des hépatites, des huiles essentielles antivirales et régénératrices hépatocellulaires peuvent être utilisées, comme le ledon du Groenland, les graines de carottes, le laurier, ou encore l'immortelle italienne.

Pour plus de détails, consulter: "Intérêt de l'aromathérapie dans la prise en charge des hépatites virales" Par A.-M. Giraud-Robert. Dans Phytothérapie (2005) no 6 pp 233-247 (Springer)
- - 17.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
Des taux trop élevés de cholestérol peuvent être néfastes pour la santé car ils engendrent des maladies cardio-vasculaires.

Les huiles essentielles peuvent être efficaces pour faire baisser des taux trop élevés de cholestérol. Il a été prouvé par une étude clinique (randomisée et en double aveugle) chez des patients ayant eu un ou des accidents cardiaques, que la prise pendant 6 mois de 15 mg d'huile essentielle d'ail réduit le cholestérol et les LDL d'environ 20 % et augmente le taux de HDL (bon cholestérol) de 40 %. Tandis que le placebo n'a pas d'effet à long terme.[1]

Une autre étude clinique avec du lemongrass (140 mg/j) a montré que la moitié des patients testés ont eu une réduction de 12 % de leur taux de cholestérol tandis que l'autre moitié n'a pas eu de changement significatif.[2]


Bibliographie:

[1] Effect of garlic on blood lipids in patients with coronary heart disease. Bordia A The American journal of clinical nutrition (1981), 34(10), 2100-3.

[2] Impact of lemongrass oil, an essential oil, on serum cholesterol. Elson, C. E.; Underbakke, G. L.; Hanson, P.; Shrago, E.; Wainberg, R. H.; Qureshi, A. A. Lipids (1989), 24(8), 677-9.
- - 17.11.2007 | 3 réactions | #link | rss
L'huile essentielle de menthe poivrée (200 mg) en gélule gastro-résistante résout ce problème chez 80 % de la population contre 30 % pour le placebo. De plus, l'huile essentielle est très bien tolérée et ne provoque pas d'effets secondaires. Deux études cliniques sur 84 patients le prouvent.[1], [2]

Attention, l'huile essentielle de menthe poivrée est réservée aux adultes et aux enfants de plus de 3 ans. Sinon, il y a un risque d'apnée.

Bibliographie

[1] Enteric-coated, pH-dependent peppermint oil capsules for the treatment of irritable bowel syndrome in children. Kline R M; Kline J J; Di Palma J; Barbero G J. The Journal of pediatrics (2001), 138(1), 125-8.

[2] Enteric-coated peppermint-oil capsules in the treatment of irritable bowel syndrome: a prospective, randomized trial. Liu J H; Chen G H; Yeh H Z; Huang C K; Poon S K. Journal of gastroenterology (1997), 32(6), 765-8.
- - 17.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
Une étude clinique (randomisée et en double aveugle) a été réalisée pour déterminer l'efficacité d'une application sur le front et les tempes d'huile essentielle de menthe poivrée diluée à 10 % dans de l'alcool à 90 % sur les maux de têtes.
La menthe poivrée s'est révélée plus efficace que le placebo et d'efficacité équivalente à 1 g de paracétamol ![1]

L'avantage de l'huile essentielle est qu'elle est moins toxique que le paracétamol.

Attention tout de même de ne pas donner d'huile essentielle de menthe poivrée à des enfants en dessous de 3 ans.

Pour l'application de la solution:

Mettez une ou deux gouttes du mélange sur votre doigt et passez-le sur le front et les tempes. Attention, si vous en mettez trop, sa risque de vous brûler, il faudra alors passer un chiffon imbibé d'huile végétale pour faire passer la douleur. Il faut juste appliquer un peu du mélange mais sans frotter ni masser pour ne pas irriter la peau. Après la première application, renouveler après 15 min et 30 min.

Référence:

[1] Effectiveness of Oleum menthae piperitae and paracetamol in therapy of headache of the tension type. Gobel H; Fresenius J; Heinze A; Dworschak M; Soyka D. Der Nervenarzt (1996), 67(8), 672-81.
- - 17.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
Une étude clinique sur 32 personnes atteintes de cancer a été effectuée en utilisant le limonène (composant de certaines huiles essentielles). sur les 32, 6 personnes ayant un cancer du sein ont été soignées avec succès.[1]

Les huiles essentielles pourraient donc être très intéressantes pour le traitement des cancer ou comme thérapie annexe.

Bibliographie:

[1] Phase I and pharmacokinetic study of D-limonene in patients with advanced cancer. Vigushin, David M.; Poon, Grace K.; Boddy, Alan; English, Jacqueline; Halbert, Gavin W.; Pagonis, Christos; Jarman, Michael; Coombes, R. Charles. Cancer Chemotherapy and Pharmacology (1998), 42(2), 111-117.
- - 17.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
Bonjour,

Des études cliniques (randomisées et en double aveugle) ont été effectuées sur des patients atteints de bronchite chronique ou aigüe avec un mélange d'huiles essentielles (eucalyptus, myrte, citron et orange) et prouvent que le mélange a une efficacité légèrement supérieure par rapport aux antibiotiques.
Le traitement consistait à prendre 300 mg (env. 10 gouttes) du mélange 4 fois par jour en gélules gastro-résistantes. [1], [2], [3]

Le mélange est disponible en pharmacie sous le nom de Geomyrtol® ou Sibrovita®.

L'efficacité des huiles essentielles est donc prouvée dans les cas de bronchites. L'avantage est que les huiles essentielles ont moins d'effets secondaires que les antibiotiques et de plus elles stimulent les défenses naturelles du corps.

Bibliographie

[1] Efficacy and tolerability of myrtol standardized in acute bronchitis. A multi-centre, randomised, double-blind, placebo-controlled parallel group clinical trial vs. cefuroxime and ambroxol. Matthys H; de Mey C; Carls C; Rys A; Geib A; Wittig T. Arzneimittel-Forschung (2000), 50(8), 700-11.

[2] Efficacy and tolerability of myrtol standardized in long-term treatment of chronic bronchitis. A double-blind, placebo-controlled study. Study Group Investigators. Meister R; Wittig T; Beuscher N; de Mey C. Arzneimittel-Forschung (1999), 49(4), 351-8.

[3] Myrtol standardized in the treatment of acute and chronic respiratory infections in children. A multicenter post-marketing surveillance study. Sengespeik H C; Zimmermann T; Peiske C; de Mey C. Arzneimittel-Forschung (1998), 48(10), 990-4.
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch