Soignez vous par les huiles essentielles

Je ne réponds pas aux mails, merci. 
articles
réactions
- - 27.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
Les effets carminatifs de l'huile essentielle de menthe poivrée et de fenouil sont cliniquement liés à l'expulsion de gaz intestinaux. Une hypothèse est que l'huile essentielle casse la mousse présente dans la lumière intestinale. En plus, ces huiles essentielles relaxent et anesthésient légèrement l'intestin. L'effet anesthésiant est dû à un changement dans les membranes des cellules sensorielles. L'effet relaxant musculaire, lui, est lié à l'inhibition de l'entrée de calcium dans les cellules.

Référence:

Holt, Stephen, Igor Muntyan, Larisa Likver. Essential Oils Smooth
Gastric Functioning. Alternative & Complementary Therapies,
January/February 1996, pp. 46-50.
- - 17.11.2007 | 3 réactions | #link | rss
L'huile essentielle de menthe poivrée (200 mg) en gélule gastro-résistante résout ce problème chez 80 % de la population contre 30 % pour le placebo. De plus, l'huile essentielle est très bien tolérée et ne provoque pas d'effets secondaires. Deux études cliniques sur 84 patients le prouvent.[1], [2]

Attention, l'huile essentielle de menthe poivrée est réservée aux adultes et aux enfants de plus de 3 ans. Sinon, il y a un risque d'apnée.

Bibliographie

[1] Enteric-coated, pH-dependent peppermint oil capsules for the treatment of irritable bowel syndrome in children. Kline R M; Kline J J; Di Palma J; Barbero G J. The Journal of pediatrics (2001), 138(1), 125-8.

[2] Enteric-coated peppermint-oil capsules in the treatment of irritable bowel syndrome: a prospective, randomized trial. Liu J H; Chen G H; Yeh H Z; Huang C K; Poon S K. Journal of gastroenterology (1997), 32(6), 765-8.
- - 17.11.2007 | 0 réactions | #link | rss
Une étude clinique (randomisée et en double aveugle) a été réalisée pour déterminer l'efficacité d'une application sur le front et les tempes d'huile essentielle de menthe poivrée diluée à 10 % dans de l'alcool à 90 % sur les maux de têtes.
La menthe poivrée s'est révélée plus efficace que le placebo et d'efficacité équivalente à 1 g de paracétamol ![1]

L'avantage de l'huile essentielle est qu'elle est moins toxique que le paracétamol.

Attention tout de même de ne pas donner d'huile essentielle de menthe poivrée à des enfants en dessous de 3 ans.

Pour l'application de la solution:

Mettez une ou deux gouttes du mélange sur votre doigt et passez-le sur le front et les tempes. Attention, si vous en mettez trop, sa risque de vous brûler, il faudra alors passer un chiffon imbibé d'huile végétale pour faire passer la douleur. Il faut juste appliquer un peu du mélange mais sans frotter ni masser pour ne pas irriter la peau. Après la première application, renouveler après 15 min et 30 min.

Référence:

[1] Effectiveness of Oleum menthae piperitae and paracetamol in therapy of headache of the tension type. Gobel H; Fresenius J; Heinze A; Dworschak M; Soyka D. Der Nervenarzt (1996), 67(8), 672-81.
- - 13.09.2006 | 1 réactions | #link | rss
Les huiles essentielles sont des extraits de plantes obtenus par distillation (sauf les agrumes). Elles contiennent une variété très grande de molécules agissant en synergie. Certaines de ces molécules peuvent être très dangereuses lorsqu'elles sont utilisées sans connaissance.

Règles à respecter lors d'utilisation d'huiles essentielles:


- acheter toujours vos huiles essentielles dans des pharmacies (HEBBD) ou dans des magasins bio
exemples de marques de qualité: Farfalla, LRK, Oshadi (Oshadhi, Myrtéa en france!),... Egalement possible sur internet (Aroma-Zone par ex.)
- méfiez-vous des noms français et référez-vous toujours à la dénomination latine, sinon vous pourriez avoir de mauvaises surprises!
- Par voie orale, prenez les huiles essentielles dont vous n'avez pas de doutes. Ne faites pas d'essais hasardeux, vous risqueriez d'y passer!
- Sur la peau, appliquez des huiles essentielles non dermocaustique. Faites particulièrement attentions aux huiles essentielles de : thym, sarriette, clou de girofle, bay, cannelle, citronnelle,... Faites également attentions aux huiles essentielle photosensibilisantes: orange, citron, mandarine, grapefruit,...
- En diffusion avec diffuseurs, ne pas diffuser les huiles essentielles riches en cétones (neurotoxique): absinthe, armoise, cyprès, sauge,...
- Enfin, pour les bébés et les femmes enceinte, une multitude d'huiles essentielles sont interdites, renseignez vous bien à l'avance.

Pour toutes questions concernant la sécurité, n'hésitez pas à m'écrire: nicolas_sieber@hotmail.com
- - 13.09.2006 | 1 réactions | #link | rss
Bonjour,

Voici quelques dangers concernant à l'aromathérapie qu'il est utile de connaître:

1. Ne pas utiliser des huiles essentielles contenant des cétones sur de longues périodes car les cétones sont neurotoxiques.

ex.: sauge officinale, aneth, cèdre, helichryse, romarin verbénone, thuya.

2. A très long terme également, les huiles essentielles contenant des quantités importantes de monoterpènes sont néphrotoxiques.

ex.: pin sylvestre, mélèze, sapin, thym, sarriette.

3. Appliquées sur la peau, les huiles essentielles et essences contenant des furocoumarines sont photosensibilisantes (zestes d'agrumes)

ex.: tous les zestes, khella, angélique.

4. Egalement sur la peau, les huiles essentielles contenant des phénols ou des aldéhydes sont dermoagressives.

ex.: cannelle, citron, clou de girofle, origan, bay, sarriette, thym vulgaire et saturéoïdes.

5. L'huile essentielle de menthe poivrée, appliqué sur la peau en trop grande quantité ou sur une trop grande surface provoque une sensation insoutenable de brûlure.

Ce ne sont pas les seules contre-indications qu'il existe mais les principales. Avant d'utiliser des huiles essentielles, renseignez vous toujours très bien et avec plusieurs sources pour ne pas commettre d'erreurs. En cas de doute, n'hésitez pas à me contacter, sa ne coûte rien : nicolas_sieber@hotmail.com
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch