En toi est le monde...

Un monde Arc-en-Ciel colore

Merci pour votre soutien


Coin musical

  • "Over the Rainbow" Par Connie Talbot
  • "Like a bridge over trouble water" Par Simon & Garfunkel
  • "Tout le bonheur du monde" Par Sinsemilia
  • "Aux arbres citoyens" Par Yannick Noah
  • "Ave Maria" Par Bobby McFerrin
  • "Imagine" Par John Lennon
  • "Earth Song" Par Michael Jakson
  • "Plus Rien" Par Les Cowboys Fringants

    Me laisser un mot doux

  • Florian - 20.12.2011 | 1 réactions | #link | rss
    Gros bisous à Nadia qui m'a fait découvrir ce merveilleux roman de Paulo Coelho.
    Je suis tombé sous le charme du passage ci-dessous, que je ne pouvais m'empêcher de partager avec vous:

    Aujourd'hui je suis allé dans une gare, et j'ai découvert que la distance
    qui sépare les rails de chemin de fer est de 143,5 centimètres,
    ou 4 pieds et 8,5 pouces.
    Pourquoi cette dimension absurde? J'ai demandé à ma petite amie d'en chercher la raison et voici le résultat:

    " Parce qu'au début, quand on a construit les premiers wagons de chemin de fer, on a utilisé les mêmes outils que ceux dont on se servait pour
    la construction des voitures.

    " Pourquoi cette distance entre les roues des voitures?
    Parce que les anciennes routes avaient été faites pour cette dimension, et que les voitures n'auraient pas pu circuler autrement.

    " Qui a décidé que les routes devaient être faites à cette dimension?
    Et là nous voilà revenus dans un passé très lointain:
    les Romains, premiers grands constructeurs de routes,
    en ont décidé ainsi.
    Pour quelle raison? Les chars de guerre étaient conduits par deux chevaux; et quand on met côte à côte les animaux de la race dont ils se servaient à l'époque, ils occupent 143,5 centimètres.

    " Ainsi, la distance entre les rails que j'ai vus aujourd'hui, utilisés par notre très moderne train à grande vitesse, a été déterminée par les Romains. Quand les immigrants sont partis aux États-unis construire des voies ferrées, ils ne se sont pas demandé s'il vaudrait mieux modifier la largeur et ils ont conservé le même modèle.
    Cela a même influencé la construction des navettes spatiales:
    des ingénieurs américains pensaient que les réservoirs de combustible auraient dû être plus large, mais ils étaient fabriqués dans l'Utah, ils devaient être transportés par train jusqu'au Centre spatial en Floride, et les tunnels ne comportaient pas de système différent. Conclusion: ils ont dû se résigner à la décision que les Romains avaient arrêtée concernant la dimension idéale.

    " Qu'est-ce que cela a à voir avec le mariage? " (...)

    " Cela a tout à voir avec le mariage et avec les deux histoires
    que nous venons d'entendre.
    A un moment donné, quelqu'un s'est présenté et a dit:
    " Quand deux personnes se marient elles doivent demeurer figées pour le restant de leur vie. Vous marcherez l'un à côté de l'autre comme deux rails, respectant exactement ce modèle.
    Si parfois l'un a besoin de s'éloigner ou de se rapprocher un peu,
    cela va à l'encontre des règles.
    Les règles disent: " Soyez raisonnables, pensez à l'avenir, aux enfants. Vous ne pouvez plus bouger, vous êtes comme des rails: il y a entre eux la même distance dans la gare de départ, au milieu du chemin,
    ou dans la gare de destination.
    Ne laissez pas l'amour changer, ni grandir au début, ni s'affaiblir au milieu – ce serait extrêmement risqué."
    Par conséquent, passé l'enthousiasme des premières années, conservez la même distance, la même solidité, la même fonctionnalité. Vous servez à ce que le train de la survie de l'espèce passe et se dirige vers le futur:
    vos enfants ne seront heureux que si vous restez, comme vous l'avez toujours été, à 143,5 centimètre de distance l'un de l'autre.
    Si vous n'êtes pas contents de quelque chose qui ne change jamais, pensez à eux, aux enfants que vous avez mis au monde.

    " Pensez aux voisins. Montrez que vous êtes heureux, faites un barbecue le dimanche, regardez la télévision, venez en aide à la communauté.
    Pensez à la société: comportez-vous de manière que tout le monde sache qu'il n'y a pas de conflits entre vous.
    Ne tournez pas la tête, quelqu'un pourrait vous regarder, et se serait une tentation, cela pourrait signifier divorce, crises et dépression.

    " Souriez sur les photos. Mettez les photos dans le salon,
    pour que tout le monde les voies.
    Tondez le gazon, faites du sport – surtout faites du sport
    pour pouvoir rester figés dans le temps. Quand le sport ne suffira plus, passez à la chirurgie esthétique.
    Mais n'oubliez jamais: un jour, ces règles ont été établies
    et vous devez les respecter.
    Qui a établi ces règles? Peu importe, ne posez jamais ce genre de question, car elles resteront valables à tout jamais,
    même si vous n'êtes pas d'accord. "


    Florian - 20.12.2011 | 3 réactions | #link | rss

    Quand le phare projette sa lumière, il ne mesure pas l'intensité de l'orage, ni ne le juge.

    Avant de faire briller sa lumière, il ne se dit pas à lui-même:
    " Je dois comprendre où va ma lumière et pourquoi? "

    Tout ce qu'il sait, c'est qu'il a été construit pour supporter l'obscurité, le vent puissant et les vagues qui se briseront sans fin sur sa structure.

    De plus, il n'a pas peur. Il ne sait pas quand l'orage finira, et quel sera son degré d'intensité. Il ne sait pas pour quelle raison cet orage a été créé.

    Tout ce que le phare sait ou connaît, c'est qu'il est en sécurité et qu'il doit faire briller sa lumière dans l'obscurité, afin d'aider les autres à trouver
    la sécurité du port.

    Il ne cherche pas à comprendre de quelle façon il est devenu une lumière, mais il sait ce qu'il est et ce qu'il doit faire.

    Il sait également que la lumière qu'il diffuse est attendue par ceux qui sont dans l'obscurité et qui la recherchent.

    L'être humain est pareil à ce phare: il lui suffit d'ouvrir pleinement
    son coeur pour que rayonne sa lumière intérieure,
    transformant instantanément l'obscurité alentour
    en une douce et intense lumière d'Amour...

    Florian - 24.05.2010 | 0 réactions | #link | rss


    Un habitant du nord de la Chine vit un jour son cheval s'échapper et passer de l'autre côté de la frontière. Le cheval fut considéré comme perdu.

    A ses voisins qui venaient lui présenter leur sympathie, le vieil homme répondit :

    - Chance ou malchance, qui peut le dire?


    Quelques mois plus tard, le cheval revint accompagné d'une magnifique jument. Les voisins félicitèrent l'homme, qui leur dit, impassible :

    - Chance ou malchance, qui peut le dire?


    Le fils unique du vieil homme fut pris d'une véritable passion pour la jument. Il la montait très souvent et finit un jour par tomber et se briser la jambe.
    Aux condoléances des voisins, l'homme répondit, imperturbable :

    - Chance ou malchance, qui peut le dire?


    Quelques semaines plus tard, l'armée arriva dans le village et tous les jeunes aptes à faire la guerre furent conscrits. Quand les officiers virent le fils du cultivateur avec sa jambe cassée, ils le laissèrent libre.

    - Chance ou malchance, qui peut le dire?


    D'après Hoài-Nam-Tu

    Florian - 15.04.2010 | 3 réactions | #link | rss

    21 décembre 2012:
    Qui n'a pas entendu parler de cette date fatidique pour l'Humanité?

    Si vous vous posez des questions sur cette date tirée des prophéties Maya, plutôt que faire des spéculations sur ce qui pourrait se passer à ce moment là, je vous invite a prendre le temps pour écouter attentivement "Les Maya du temps éternel", présentée par Drunvalo Melchizedek et divisée en 14 parties de 9 minutes chacune. Drunvalo est l'un des seuls occidentaux à être en contact avec les principaux chefs Mayas. Ces derniers se sont longuement entretenus à propos de ce qu'ils savent réellement de la fin du calendrier Maya, qui n'est nullement la fin du monde mais le commencement d'un monde nouveau...




    A ma connaissance, cette information est la plus fiable concernant cette fenêtre temporelle. Et comme le dit parfaitement bien Drunvalo, il suffit de quitter son cerveau, monde des polarités pour entrer dans son coeur où réside l'Unité et tout se passera bien!
    De plus ce n'est pas une date unique mais bien une fenêtre d'ouverture, ouverte en 2007 déjà et active jusqu'en 2015.
    Peu importe quand ces évènements planétaires se produiront, l'important sera alors simplement d'être conscient du changement qui s'opère sur Terre pour ne pas en avoir peur mais au contraire le célébrer comme le jour de la (re)naissance de l'Humanité.

    Florian - 29.04.2009 | 2 réactions | #link | rss
    Le 25 avril 2009 a marqué le début d'un cycle de 12 semaines baptisé

    "Les Noces Célestes"


    Cette période verra l'intensification de la pression de la radiation ultra-violette sur toute la planète par l'intermédiaire de l'Archange mikaël et des êtres de Lumières qui l'accompagnent dans ce projet d'éveil des consciences (le conclave des archanges, l'ordre des Melchizedech
    et "les anges du seigneur").


    Représentation de l'Archange Mikael

    Nous sommes invités à nous connecter en conscience à cette énergie le plus souvent possible et plus particulièrement chaque jour pendant ces douze semaines, pendant 20 à 72 minutes entre 12h et 13h.


    Il suffit de s'isoler dans un endroit calme, se détendre dans une position confortable, membres décroisés et yeux fermés afin d'accueillir cette énergie qui se manifeste d'abord par une pression de la radiation de l'ultra-violet au niveau de la tête puis la laisser pénétrer librement dans votre corps, sans intention de la guider.

    Si vous souhaitez avoir plus d'informations, vous pouvez consulter tous les messages de Mikael ici:

    www.autresdimensions.com

    Florian - 03.02.2009 | 2 réactions | #link | rss
    Quelle ne fût pas ma surprise en découvrant le préambule de la constitution suisse que voici:

    "Au nom de Dieu Tout-Puissant!

    Le peuple et les cantons suisses,

    Conscients de leur responsabilité envers la Création,

    Résolus à renouveler leur alliance pour renforcer la liberté, la démocratie, l'indépendance et la paix dans un esprit de solidarité et d'ouverture au monde,

    Déterminés à vivre ensemble leurs diversités dans le respect de l'autre et l'équité,

    Conscients des acquis communs et de leur devoir d'assumer leurs responsabilités envers les générations futures,

    Sachant que seul est libre qui use de sa liberté et que la force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres,

    Arrêtent la Constitution que voici:"
    (Source:www.admin.ch)

    A-t-on écrit cette belle introduction juste pour avoir bonne conscience ou avait-on vraiment à coeur de défendre ces idéaux lors de la rédaction de ce texte constitutionnel?
    Si tel est le cas, il n'est jamais trop tard pour se remettre au travail et faire de ce pays le lieu de paix et de prospérité pour tous voulu par nos ancêtres...

    Ce préambule devrait-être plus souvent répété à tous les politiciens de tout parti confondu, qui ont tendance à oublier toutes ces notions, notamment en ce qui concerne la responsabilté de l'être humain envers toute forme de vie (la création), l'esprit de solidarité et d'ouverture au monde, le respect de l'autre et l'équité en s'attachant à aider les plus faibles...
    Florian - 03.02.2009 | 1 réactions | #link | rss
    Albert Einstein (1879-1955), l'un des plus grands physiciens de tous les temps, a aquis lors de ces études une grande compréhension de l'Univers, non seulement scientifiquement mais également philosophiquement, comme l'illustrent ses quelques citations:




    Trois idéaux ont éclairé ma route et m'ont souvent redonné le courage d'affronter la vie avec optimisme: la bonté, la beauté et la vérité.

    Ce qui est incompréhensible, c'est que le monde soit compréhensible.

    L'idée que l'ordre et la précision de l'univers, dans ses aspects innombrables, serait le résultat d'un hasard aveugle, est aussi peu crédible que si, après l'explosion d'une imprimerie, tous les caractères retombaient par terre dans l'ordre d'un dictionnaire.

    Le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito.

    Définissez-moi d'abord ce que vous entendez par Dieu
    et je vous dirai si j'y crois.

    La science sans religion est boiteuse, la religion sans science est aveugle.

    Il faut toujours penser par soi-même. Ne rien apprendre par coeur,
    mais tout redécouvrir et, en tout cas, ne rien accepter qui ne soit prouvé.
    Ne rien négliger de ce qui est concevable ou imaginable.

    La joie de regarder et de comprendre est le plus beau cadeau
    de la nature.

    L'école devrait toujours avoir pour but de donner à ses élèves une personnalité harmonieuse, et non de les former en spécialiste.

    L'imagination est plus importante que le savoir.

    Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer
    une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure
    et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité!

    La vraie valeur d'un homme se détermine en examinant
    dans quelle mesure et dans quel sens il est parvenu
    à se libérer du moi.

    Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche
    des esprits médiocres.

    Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé.

    L'ensemble de ce qui compte ne peut pas être compté,
    et l'ensemble de ce qui peut être compté ne compte pas.

    Ne t'inquiète pas si tu as des difficultés en maths, je peux t'assurer
    que les miennes sont bien plus importantes!

    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne
    ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique:
    Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi!

    Je n'ai pas échoué, j'ai trouvé dix mille moyens qui ne fonctionnent pas.

    Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine.
    Mais en ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas encore acquis
    la certitude absolue.

    Je ne m'inquiète jamais de l'avenir. Il arrive bien assez tôt.

    Florian - 04.01.2009 | 1 réactions | #link | rss
    Le texte ci-dessous a été canalisé par Phoebe Lauren le 16 décembre 2008:

    Message de la Voix:


    Très chers,
    Vous êtes nombreux à ressentir un certain stress du fait d'être en vie en ces temps qu'on dit difficiles. Vous pouvez vous aidez avec l'image suivante :
    Représentez-vous le monde que vous voyez comme l'océan qui est perpétuellement en mouvement. Beaucoup des anciennes formes et des vieilles manières de fonctionner changent rapidement et radicalement. C'est ainsi que ce doit être pour accueillir la nouvelle manière d'être. Si bien que dans l'océan du monde, il y a beaucoup de mouvement et bien des tempêtes.
    Mais vous avez le choix. Vous pouvez soit plonger dans l'océan et être perturbé et impliqué dans le chaos, soit faire comme le surfeur et chevaucher la crête des vagues. Le surfeur fait attention à ce qui se trouve juste devant lui. Il reste en alerte, calme, confiant et en équilibre. C'est ce qu'il vous est demandé de faire, et si vous demeurez dans cet état, vous chevaucherez les vagues du chaos et atteindrez le rivage facilement et en toute sécurité.
    Vous vous demandez peut-être comment procéder.
    Nous avons une réponse :

    A C O R E


    " A " pour " Ancrer ".
    Durant cette période, il vous est nécessaire de vous ancrer dans votre propre être, c'est-à-dire de vraiment réfléchir à ce que vous voulez et savoir ce que vous voulez avant d'agir. En 2009 beaucoup parmi vous vont prendre leur juste place et assumer leur vrai rôle. Vous saurez, si vous écoutez à l'intérieur de vous-même, vous saurez où et quand vous devrez " jeter l'ancre ".
    Vous ancrer veut aussi dire envoyer votre énergie dans les profondeurs de la terre – après tout, vous êtes ici sur terre, que ce soit illusoire ou non, vous croyez et vous ressentez que vous êtes physique. Si vous êtes dans la rue et que vous vous sentez trop " éthéré ", c'est le moment de vous ancrer, c'est-à-dire de penser et de ressentir que votre énergie s'enfonce dans la terre, comme un arbre arrivé à maturité qui a des racines profondes.

    " C " pour " Connecter ".
    Vous connecter à votre moi (ou soi) véritable en vous servant de techniques d'écoute intérieure, de méditation ou de visualisation. Vous connectez les uns aux autres en vous écoutant et en partageant. C'est particulièrement important car, bien souvent, l'autre vous sert de guide vers l'étape suivante. Si vous rencontrez quelqu'un " par hasard ", faites attention à ce qui est partagé. L'Univers travaille de façons souvent mystérieuses, et vous êtes guidé tout le temps et de toutes les façons.
    Connectez-vous à vos guides, aux êtres de lumière, à ceux qui sont " passés de l'autre côté " et aux anges. Tout et chacun est connecté, si bien que tout ce que vous avez à faire consiste en fait à en prendre conscience et à savoir qu'il en est ainsi.

    " O " pour " Ouverture ".
    Durant cette période de grands changements, restez aussi ouvert que possible à toute possibilité. Ne laissez pas les autres influencer ce que vous voulez et ce que vous désirez. Restez vrai vis-à-vis de vous-même, vis-à-vis de vos rêves et de vos visions.
    2009 est une période pour rêver GRAND et croire que tout est possible. Les seules limites que vous avez pu avoir et que vous pourriez avoir sont celles que vous vous mettez à vous-même. Et pendant que vous rêvez grand, rappelez-vous de restez connecté pour que vos rêves puissent se réaliser. En ces temps, la flexibilité est un gros atout, car vous ne savez pas comment vous parviendrez à atteindre vos buts. Certains d'entre vous vont devoir faire un très grand voyage pour réussir.

    " R " pour " Recevoir ".
    Lorsque vous demandez, vous recevez. Alors, lorsque ce que vous demandez arrive, dites " oui " et recevez-le ! En vous écoutant intérieurement et en suivant vos intuitions, vous recevrez ce dont vous avez besoin. Tout vous est offert. L'Univers est un univers d'abondance. Si vous n'en faites pas encore l'expérience, ouvrez-vous le plus possible afin de recevoir " le bien en toute chose ".
    Et puis, rappelez-vous, lorsque ce que vous voulez se trouve juste devant vous, recevez-le ! Vous êtes nombreux à avoir tendance à demander quelque chose, à demander quelque chose et encore à demander quelque chose. L'Univers répond, mais vous ne le remarquez pas parce que vous êtes tellement occupé à " demander "... Par exemple, supposons que vous vouliez davantage d'abondance dans votre vie. Cependant, quand cela vous vient, vous ne l'acceptez pas. Quelqu'un vous offre un cadeau, mais vous dites : " oh non, je ne peux pas l'accepter. " Quelqu'un paie la note de votre déjeuner mais vous voulez immédiatement la lui rembourser. Comprenez-vous ?
    Chaque fois que quelque chose ou quelqu'un change pour un mieux, remerciez la puissance universelle et demandez à recevoir davantage. Soyez prêt à laisser aller ce que vous avez afin de recevoir quelque chose d'encore mieux. Lorsque quelque chose ou quelqu'un disparaît de votre vie, réjouissez-vous. Cela veut simplement dire que quelque chose de plus plaisant vous attend !

    Le " E " final pour " En conscience " à tous les niveaux d'être : physique, émotionnel, mental et spirituel.
    Cela représente l'intégration de tous les concepts précédents.

    Physiquement, prenez conscience de l'impact de vos paroles et de vos actes, et endossez votre responsabilité à leur sujet. Vous êtes responsable de ce qui arrive dans votre vie. Chacun de vous a un impact sur la société et sur la terre. Chaque culture et chaque mode de vie véhicule des idées et des croyances différentes – la tolérance vis-à-vis des autres est plus que jamais nécessaire maintenant. Vous êtes tous semblables et vous êtes tous différents les uns des autres.

    Emotionnellement, prenez conscience de la manière dont vos émotions affectent les autres. Notez ce que vous pouvez faire pour améliorer l'état émotionnel global de l'humanité et faites-le. Tout en prenant conscience de l'impact de votre état émotionnel sur votre entourage, vous pouvez aussi choisir de devenir moins émotionnel et apporter ainsi davantage de paix et de tranquillité dans le monde en cette période difficile. Un sourire et une attitude bienveillante aident la guérison de tout le monde !

    Mentalement, notez comment vos pensées vous affectent vous-même et affectent les autres. Vous créez votre monde par vos pensées. Vous pouvez les changer à tout moment en décidant simplement de les changer. Avez-vous conscience du pouvoir que vous avez ? Observez vos pensées et vous saurez ce qui se prépare à arriver. En pensant positivement pour vous-même et pour les autres, vous pouvez changer votre monde.

    Spirituellement, vous avez le choix de croire que vous vivez dans un Univers bienveillant ou dans un Univers hostile. Einstein a choisi un Univers bienveillant et a dit que cela faisait toute la différence. Et vous ? Vous n'êtes pas seul. Il y a " quelque chose " qui lie ensemble tout ce qui est. Permettez-vous de ressentir cette connexion et sachez que vous êtes guidé vers votre vie idéale.

    2008 a été une année de nettoyage et de descente profonde en vous-même. Ce fut une année où les formes ont commencé à s'effondrer. Une année où ce qui ne fonctionnait pas est devenu plus évident et où le " grand changement " de la conscience de l'humanité a commencé à évoluer rapidement pour le meilleur.

    En 2009 ce changement et cet effondrement des formes vont continuer. En même temps, nombre d'entre vous, qui avez fait votre " nettoyage intérieur " dans votre être, allez commencer à être " mis en place ". Certains parmi vous ont déjà commencé à en faire l'expérience – vous avez déménagé, vous avez mis un terme à des relations ou vous avez quitté votre travail. D'autre vont en faire davantage l'expérience en 2009.

    La Terre et ses habitants sont dans la plus grande explosion de conscience jamais connue. Des tempêtes sont annoncées !
    Alors rappelez-vous, surfez sur la vague, pratiquez ACORE et tout ira bien. Tout est bien. Ne vous inquiétez pas. Restez attentif et vous serez toujours à l'endroit parfait au moment parfait.

    Ce n'est pas l'heure de dormir, c'est une période pour être éveillé et jouir de tout le changement. Le changement est excitant, dynamisant et créateur. Appréciez-le. Laissez le bon temps se produire ! Bonne Année !
    Nous ne sommes plus avec vous maintenant, NOUS SOMMES VOUS.

    (Message de la Voix de Phoebe ; phoebesvoice[@]yahoo.com)
    Florian - 19.12.2008 | 0 réactions | #link | rss

    Les enfants n'écrivent pas seulement au Père Noël lorsqu'ils désirent demander des cadeaux, il leur arrive également d'écrire au "Père Céleste" lorsque les présents demandés n'ont pas de valeur marchande mais simplement une valeur affective ou intellectuelle.

    Voici quelques exemple de ces demandes:

    Mon Dieu, merci pour le petit frère mais...
    je t'ai prié pour que ce soit un petit chien...
    Marie-Ève, 5 ans

    Mon Dieu, s.v.p. envoie-moi un poney.
    Je ne t'ai jamais rien demandé avant. Tu peux vérifier.
    Sébastien, 5 ans

    Mon Dieu, je voudrais vivre 900 ans
    comme le gars dans la bible.
    Christophe, 7 ans

    Mon Dieu, quand tu as fais la girafe,
    l'avais-tu prévu comme ça ou c'est un accident ?
    Marielle, 6 ans

    Mon Dieu, au lieu de faire mourir les gens et d'en faire toujours des nouveaux, pourquoi tu ne gardes pas ceux que Tu as déjà ?
    Émilie, 7 ans

    Mon Dieu, qui dessine les lignes autour des pays ?
    Diane, 6 ans

    Mon Dieu, j'ai été dans un mariage et ils s'embrassaient dans l'église. Est-ce que c'est permis ?
    Sarah, 5 ans

    Mon Dieu, penses-tu réellement quand tu dis
    "Fais aux autres ce qu'ils auraient fait pour toi?"
    Parce que, je suis à la veille de taper mon frère.
    Josée, 6 ans

    Mon Dieu, il a mouillé pendant toutes nos vacances
    et mon père était de mauvaise humeur. Il a dit
    des choses sur Toi que personne n'est supposé dire
    mais j'espère que tu ne le puniras pas.
    Ton ami (mais je ne te dirai pas mon nom).
    Daniel, 6 ans

    Mon Dieu, si Tu me donnes un lampe Aladin avec le génie,
    je vais te donner tout ce que tu veux,
    excepté mon argent et mon ordinateur.
    Dustin, 7 ans

    Mon Dieu, peut-être que Cain et Abel ne se seraient pas chicanés
    s'ils avaient eu chacun leur chambre;
    ça marche pour mon frère et moi.
    Olivier, 5 ans

    Mon Dieu, je pense que l'ordinateur
    est une de tes plus grandes inventions.
    Suzanne, 6 ans

    Mon Dieu, de tous les gens qui travaillent pour toi,
    c'est Noé et David que j'aime le plus.
    Maude, 7 ans

    Mon Dieu, à l'école, la maîtresse nous demande de croire
    que t'es mort et ressuscité?
    Mais à la maison, mes parents ne sont même pas certains
    au sujet d'Elvis !
    Chanel, 5 ans

    Mon Dieu, mon frère m'a raconté comment on fait les enfants
    mais ça n'a pas de bon sens. Il fait une farce, hein ?
    Marianne, 8 ans

    Mon Dieu, on lit que Thomas Edison a créé la lumière.
    Mais à l'école, on dit que c'est Toi.
    Alors, je pense qu'il a volé ton idée.
    Catherine, 7 ans


    Et pour terminer en beauté, mes deux préférées:

    Mon Dieu, ne t'en fais pas pour moi.
    Je regarde toujours des deux côtés
    quand je traverse la rue.
    Jonathan, 7 ans

    Mon Dieu, je ne croyais pas que la couleur orange allait bien
    avec du mauve mais j'ai vu ton coucher de soleil, jeudi dernier.
    C'était bien cool!
    Élisabeth, 7 ans



    Certains enfants confondent peut-être encore un peu les "deux barbus", mais toutes leurs déclarations sont si émouvantes par leur sincérité et leur naïveté...

    Il y a certains cadeaux qui s'achètent, mais les plus beaux présents proviennent du coeur et n'ont pas de prix...

    Florian - 19.12.2008 | 4 réactions | #link | rss

    En cette période de fêtes, une bien belle histoire de noël:

    La boîte à baisers


    L'histoire commence alors qu'une mère punit sa fille de 5 ans pour avoir gaspillé un rouleau de papier d'emballage doré de grande valeur.
    Comme leurs ressources financières familiales sont précaires, la mère devient encore plus irritée quand elle découvre que sa fille a utilisé le papier d'emballage pour envelopper une boîte cadeau déposé sous l'arbre de Noël.

    Quoiqu'il en soit, la petite fille offre quand même à sa mère le matin de Noël le présent qu'elle avait soigneusement enveloppé dans le papier de couleur or en lui disant: "Voici Maman, c'est pour toi!"

    La mère visiblement embarrassée par sa réaction exagérée de la journée précédente, ouvre le cadeau pour se rendre compte que la boîte est vide.
    Elle parle alors à sa fille d'une manière rude:
    "Ne sais-tu pas, jeune fille, que lorsque nous offrons un cadeau à quelqu'un, il doit y avoir quelque chose à l'intérieur de la boîte?

    La petite fille en larmes réponds à sa mère :
    "Oh, maman, la boîte n'est pas vide, je l'ai remplie de baisers jusqu'à ce qu'elle en soit pleine avant de l'emballer..."


    La mère, complètement renversée, tombe sur ses genoux et prend sa fille dans ses bras et lui demande de lui pardonner pour les paroles dures qu'elle a prononcé et la colère qu'elle a exprimé.

    Peu après, un terrible accident prit la vie de sa fille et il est dit que la mère conserva la boîte dorée sur sa table de chevet tout au long de sa vie...
    À chaque fois qu'elle faisait face à un problème difficile ou qu'elle était découragée, elle ouvrait la boîte et y prenait un baiser imaginaire en se rappelant tout l'amour de l'enfant qui les avaient déposés.

    La réalité de la vie fait que chacun de nous a reçu un tel cadeau, emballé dans un papier doré.
    Ce cadeau est rempli de baisers et de l'amour inconditionnel de notre famille et de nos ami(e)s.

    Il n'existe aucune possession plus précieuse que l'amour...

    Joyeuses fêtes à toutes et à tous, dans l'Amour et la Joie...

    FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch