Mémé expatriée en Lozère (me demande pas pourquoi, encore une idée de gamine qui croit que faire des études mènent à autre chose que d'être une femme au foyer, parce qu'en définitif on se retrouve toujours derrière une casserole et un chiffon à poussière), moi-même en transit (intestinal) et accesoirement en couple et propriètaire d'autres blogs, aucune de nous deux n'a pris le temps d'étaler sur cette page virtuelle, sa vie, ses problèmes et pendant qu'on y est raler sur notre gouvernement français, qui apparement comme la grippe A, se fait discret, voire en mode c'est l'hiver mais vous inquiètez pas on vous mijote de belles grosses misères quand reviendront les beaux jours !
Alors depuis 7 mois de silence, que dire ? Et bien nada les amigos ! Je pense que vous avez constaté qu'on est passé en 2010 (rhaaaa je me forcerais pas à te dire bonne année mamie nooon !!!) et que rien n'avait guère changé malgré les tonnes de bonnes résolutions et les voeux envoyés par milliers ici et là ! Juste que les grand-mères de Sex and the City avaient remis le couvert pour un deuxième volet cinématographique de leurs aventures et ayant vu le premier, elles auraient pu s'abstenir (Aaaah non Carrie, aaaah remets ta cagoule, chérie !)
Tu auras remarqué également que cette nouvelle année ressemble vachement à la dernière ! Les vaches donnent toujours du lait, les poules pondent encore et toujours des oeufs blanc et jaune, elles pourraient innover et se casser un peu le cul ! Mais malgré cet état statique, les gens ont chaque année cet élan d'espoir qui revient leur réchauffer le coeur (si tu le sens pas, pousse le radiateur à fond) et je n'oserais pas leur dire non mes amis arrêter d'espèrer l'inespérable, car moi aussi il m'arrive d'y croire encore comme Lara Fabian (qui aurait du faire des reprises de Tina Dico au lieu de Sarah Mclachlan ! Lara si tu me lis hein, penses y)
Alors les gens, si vous vous apprêtiez à vous dire non la vie ça craint, on en chie trop, et bien je vous dis que vous avez totalement raison de penser ça, mais quand même essayer de trouver la flamme en vous (non non, posez cette boite d'allumettes, voilà) et de vous dire c'est vrai que quelque chose de bien peut m'arriver cette année, parce que je vais me bouger (c'est ce que je vais faire moi).
Alors Bonne Année (ah putain j'ai lâche le morceau) et que vous trouviez toujours dans ce blog misérable, un billet qui vous fasse sourire, ne serait ce que la moitié (l'espoir fait vivre ! Ah là tu vois de quoi je parlais en parlant d'espoir, hein !)

Bobine