Conseiller municipal de Martigny en charge de la Culture, Tourisme & Intégration

HUGON MICHAEL

 

 

articles
réactions
Michael Hugon - 31.05.2006 | 0 réactions | #link | rss
Le 9 juillet prochain, les radicaux zurichois maintiendront-ils leurs deux sièges au Conseil d'Etat face à une Ruth Genner, Présidente des Verts suisses ? Rien de si sûr. Et c'est un radical qui le dit !

On le sait. La Présidente et Conseillère nationale Vert part avec une longueur d'avance face à sa rivale, la radicale Ursula Gut. Connaissant le succès grandissant du parti des Verts et la possibilité de ratisser large à gauche comme au centre avec le PDC, nous pouvons, aujourd'hui, imaginer aisément le basculement à gauche du gouvernement zurichois.

Fluvio Pelli n'a su que mettre en garde les électeurs sur l'aspect gauche de la gauche de Ruth Genner. Mais en tout cas, les Verts ont des idées originales et répondent aux attentes de la population. Libéralisme et écologie raisonnable n'est plus de la fiction mais bel et bien une réalité à laquelle les électeurs sont attachée notamment dans les cantons urbains. Les Verts l'ont compris !


Michael Hugon - 30.05.2006 | 2 réactions | #link | rss
Dimanche soir, Thomas Daum, le futur patron des patrons déclama sur le plateau de l'émission 'Mise au point' qu'il était temps de réduire drastiquement le nombre de jours d'indemnité pour les 15-24 ans en les faisant passer de 400 à 250 jours.

Faudrait-il rappeler à M. Daum qu'aujourd'hui les jeunes représentent le plus grand nombre de chômeurs ! La majorité des jeunes sont responsables et ne souhaitent en aucun vivre au crochet de la société. Mais pour cela, le grand patron des patrons ferait mieux de se démener à créer des nouvelles places d'apprentissage (aujourd'hui manquantes) et de faciliter l'accession des jeunes à leur premier emploi au lieu de prôner de telles méthodes.

Je suis peut-être radical de conviction mais en aucun cas, je n'accepterais le néo-libéralisme et le démantèlement social à tout vent. Un juste équilibre doit exister entre les deux !! A force de prôner de telles idées on s'étonnera que les électeurs peinent à croire en une droite modérée.

Le libéralisme-social à la mode PDC n'est peut-être pas une si mauvaise idée !


Michael Hugon - 27.05.2006 | 0 réactions | #link | rss
Nous apprenons ce soir qu'une plainte a été déposée contre le tribun zurichois et grand leader de l'UDC Christoph Blocher. En effet, lors de son discours traditionnel de l'Albisgüetli le 20 janvier dernier, il avait traités deux Albanais de criminels. Après avoir nié à plusieurs reprises les faits, notamment devant la chambre des Etats, il avait fait marche arrière.

A force de reporter les diverses difficultés que nous connaissons dans ce pays sur les étrangers, il en vient presque, inconsciemment, une habitude à l'UDC de tous les traiter de criminels, voleurs, dealers et j'en passe. La démagogie et la peur sont devenues monnaies courantes pour ces populistes.

Bien dommage que notre Conseiller fédéral soit couvert par l'immunité due à sa charge et que les chambres fédérales n'oseront en aucun cas permettre une éventuelle poursuite pénale contre notre ministre. Cela est bien dommage !!


Michael Hugon - 25.05.2006 | 1 réactions | #link | rss
Mois après mois, semaine après semaine la grande Genève internationale ne cessent d'être secouée par les scandales en répétition.

Les notes de frais gonflées par des professeurs de l'Université de Genève tout comme à la police cantonale. L'affaire de la rue du stand et aujourd'hui les passe-droits que s'est accordés le magistrat communiste André Hediger. Un ancien Conseiller d'Etat genevois disait que les malversations dans le secteur public, il y en a toujours eu, petites ou grandes.

Ce spectacle affligeant ne renforce pas le monde politique face à ces citoyens. Les gens sont sceptiques, d'autres doutent et certains n'y croient plus du tout !! Cela est bien dommage ! L'on reprochait à certains radicaux d'avoir trempé dans certains scandales financiers dans les années 90. Mais aujourd'hui, ce qui se passe à Genève démontre que l'on soit de droite ou de gauche, les quelques malversateurs qui salissent l'image de la politique, finissent, au final, tous dans le même saladier ! Le saladier de la tromperie et de la magouille !

Tout ce que je puisse espérer, c'est que les futures générations de politiciens que je représente, auront davantage le désir de servir l'intérêt public que leurs intérêts personnels.


Michael Hugon - 22.05.2006 | 0 réactions | #link | rss
Malgré les craintes soulevées par certains démagogues. Le OUI massif en faveur des nouveaux articles constitutionnels de dimanche dernier ne peut que me satisfaire. J'ai défendu ces articles et je ne peux que me réjouir de la prise de conscience positive de l'ensemble des cantons et de leur population.
Aujourd'hui, Cantons et Confédération coordonneront et travailleront mains dans la main afin d'offrir un véritable 'espace suisse de la formation et de l'innovation' à tous nos jeunes. La matière grise de nos têtes blondes est l'une des richesses les plus importantes de ce pays. Et avec ces nouveaux articles nous leurs permettront d'être encore plus performants face à nos voisins européens.


Michael Hugon - 21.05.2006 | 0 réactions | #link | rss
Que de tracas que cette volonté de vouloir absolument libéraliser le géant suisse de la communication. Malgré mon appartenance au parti radical, je n'ai jamais aimé les libéralisations. Libéralisation de l'électricité, j'ai voté contre et pour Swisscom j'en ferais de même.
Je ne comprend pourquoi on devrait le libéraliser. Swisscom rapporte des millions chaque année à la confédération. Le slogans du Conseil Fédéral, c'est : 'Libéralisons ce qui rapporte et nationalisons les pertes'! La proposition de PDC de maintenir un minimum de marge de manoeuvre n'est pas si mauvaise. De plus, avec une libéralisation totale, les vallées périphériques, j'en suis persuadé, en feront les frais. Faut pas se leurer Orange, Sunrise ne viennent déjà pas dans les régions qui ne rapportent rien alors pourquoi Swisscom ne suivra pas cette ligne une fois privatiser.
La question est délicate est espérons que le Conseil des Etats refusera l'entrée en matière tout comme l'a fait le conseil national, il y a deux semaines.


Michael Hugon - 18.05.2006 | 1 réactions | #link | rss



Michael Hugon - 18.05.2006 | 0 réactions | #link | rss
Afin de renforcer la collaboration etre les partis du centre, la Jeunesse radicale valaisanne ainsi que les Jeunes libéraux valaisans ont décidé de ce rapprocher afin d'être plus fort lors des prochaines élections fédérales 2007. L'Union fait la force comme dit le proverbe et il est plus qu'utile que les partis de mêmes tendances se rapprochent pour lutter contre les forces conservatrices de gauche comme de droite.


Michael Hugon - 18.05.2006 | 0 réactions | #link | rss
Bonjour à toutes et à tous !

Les débuts d'un jeune politique, c'est pas toujours facile ! Mais depuis que je m'y suis lancé, mon parcours a été rapide. Espérons que la chute ne sera pas pareil à mon ascension !

En 3 ans, j'ai été candidat au conseil national, Conseiller général, président de commission, secrétaire de groupe, président de la jeunesse radicale de mon canton et membre de tous les organes exécutifs du partis à tous les niveaux.

Lorsque j'y pense. Ca fait beaucoup de choses en peu de temps. Même si aujourd'hui, malheureusement de plus en plus de jeunes délaissent la politique, moi, j'estime que servir la collectivité en y apportant ses idées et ses projets est utile à notre démocratie.

Le contact avec la population est importante afin de se faire une idée de la réalité du terrain et celà permet de mieux cibler les problèmes auxquels il faut s'attaquer. D'où l'idée de créer ce blog. Alors n'hésitez pas à laisser vos remarques. La critique permet de s'améliorer !


FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch