Conseiller municipal de Martigny en charge de la Culture, Tourisme & Intégration

HUGON MICHAEL

 

 

articles
réactions
Michael Hugon - 28.09.2006 | 1 réactions | #link | rss
A peine les votations du week-end dernier passées que la campagne pour les prochaines sont déjà lancées.

La votation sur les allocations familiales aura pour but de mettre un terme aux différences et lacunes incompréhensibles !

Les allocations familiales aujourd'hui sont injustes et insuffisantes ! A l'heure actuelle, les allocations pour enfants ne sont pas réglementées uniformément dans toute la Suisse; la fourchette va, selon les cantons, de 150 à 444 francs et, dans la plupart d'entre eux, elle se situe entre 160 et 190 francs, un montant bien trop bas.

En outre, le plus souvent, seules les personnes travaillant à plein temps reçoivent aujourd'hui le versement d'allocations familiales complètes. Près de 300'000 enfants, c'est-à-dire un enfant sur six, ne reçoivent donc aucune allocation, ou du moins n'ont pas droit à une allocation complète.

Un OUI le 26 novembre signifiera :

- 200 francs aux enfants et aux familles

- 250 francs pour une bonne formation des jeunes

- Allocations complètes en cas de travail à temps partiel

- Pour les familles disposant d'un revenu moyen ou bas, les allocations familiales constituent une contribution très importante à l'équilibre du budget familial. Les familles ont largement mérité ces améliorations.

- Aucun enfant ne doit être un risque de pauvreté

- Une solution raisonnable à un coût modeste

En vue de la votation fédérale, une mobilisation de toutes et tous est encore nécessaire afin que de plus justes allocations soient enfin versées aux parents et aux enfants. Un Oui dans l'urne le 26 novembre est donc indispensable !
Michael Hugon - 24.09.2006 | 5 réactions | #link | rss
C'est avec énormément de plaisir que j'ai découvert tout au long de la journée qu'une majorité des suisses partageais mon avis sur les trois sujets soumis au peuple ce week-end.

En refusant COSA, les cantons ne seront pas prétérités et l'AVS touchera l'environ de 7 milliards. Evidemment, des solutions devront être élaborées par nos élus à Berne afin de permettre à l'AVS de perdurer sur le long terme.

Concernant les lois sur les étrangers et l'asile, la nette acceptation du peuple signifie qu'il y avait une attente à ce niveau de la part de nos concitoyens. Ces lois permettront de lutter davantage contre les abus sans nuire à l'aide humanitaire de la Suisse.

Ce soir, je ne peux que féliciter l'ensemble des Suisses, toutes régions confondues, d'avoir fait le bon choix.
Michael Hugon - 19.09.2006 | 0 réactions | #link | rss
Dans deux semaines, les jeux seront faits et les radicaux vaudois auront désigné leurs candidats au Conseil d'Etat pour les élections cantonales de 2007.

Face à deux brisquards de la politique vaudoise se dresse Mme Jacqueline de Quattro. Après les défaites répétées d'un radicalisme vaudois vieillissant, il serait mal vu pour mes voisins radicaux de laisser sur le parvis une telle candidature. Je ne suis ni pour les quotas, ni féministe mais tout simplement réaliste.

Les vaudois ont besoin de fraîcheur, de renouveau et cette femme-là fait partie de cette nouvelle génération dynamique, compétente et rassembleuse.



Aux dernières élections communales, Jacqueline de Quattro a remporté un siège supplémentaire à la Municipalité de la Tour-de-Peilz. Seul siège supplémentaire gagné par les radicaux sur l'ensemble du canton !!

Je ne peux qu'espérer, pour le bien du PRDV, que dans deux semaines Mme de Quattro rejoindra M. Broulis sur le ticket radical. Car le temps des vieux dinosaures radicaux est bel et bien terminé ! Place à relève !

Liens. www.dequattro.ch
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch