Conseiller municipal de Martigny en charge de la Culture, Tourisme & Intégration

HUGON MICHAEL

 

 

articles
réactions
Michael Hugon - 18.02.2008 | 0 réactions | #link | rss
C'est lors de leur première assemblée constitutive, qu'à l'unanimité, la cinquantaine de Jeunes Libéraux et Jeunes Radicaux réunis a entériné la fusion entre leurs deux formations politiques. Après trois ans de collaboration accrue, la mise en place de nombreuses initiatives et projets conjoints et le lancement d'une liste commune aux dernières élections au Conseil National, la fusion leur semblait tout à fait naturelle et ils ont été les premiers à concrétiser ce mariage de raison au niveau romand et valaisan.


De gauche à droite : Michaël Hugon (Nouveau Président des Jeunes Libéraux-Radicaux Valaisans) et Georges Tavernier (Président démissionnaire des Jeunes Libéraux Valaisans).

Durant cette assemblée, le Martignerain ,Michaël Hugon, fut élu premier président des Jeunes Libéraux-Radicaux Valaisans et sera épaulé dans sa tâche par trois vice-présidents. Mathieu Fardel gèrera les relations avec les élus du Grand-Conseil, Nicolas Huser assurera la coordination entre les sections universitaires et romandes des Jeunes Radicaux tandis que Philippe Nantermod maintiendra le lien avec les Jeunes Radicaux suisses.

Désormais forte de 380 membres, cette nouvelle jeunesse souhaite apporter sa contribution à la vie politique du Valais et promulguer, d'une même voix, les valeurs d'une droite modérée, libérale et humaniste. Les prochaines élections communales et cantonales seront l'occasion de mettre en avant de nombreux jeunes et de renouveler les effectifs du parti libéral et radical.




Michaël Hugon
1er Président des Jeunes Libéraux-Radicaux
Valaisans
Michael Hugon - 08.02.2008 | 0 réactions | #link | rss


Ainsi, Le Matin nous a gratifiés d'une photo de jeunes socialistes posant nus pour dénoncer la réforme fiscale des PME, avec le slogan " ils nous enlèveront jusqu'à notre dernière chemise ". À ces braves activistes (qui avaient trouvé une occasion de se déshabiller), il faut expliquer que la réforme fiscale ne les concerne pas. En effet, le projet soumis à votation offre quelques allégements fiscaux aux petites et moyennes entreprises et facilite, fiscalement toujours, les successions et les réorientations d'activité. Alors que l'on a fait une réforme fiscale en 1998 en faveur des holdings, il semble logique de faire un geste aujourd'hui pour les entreprises familiales et les PME. Il ne faut pas oublier que nos PME valaisannes offrent plus de 120'000 d'emplois et plus de 6'000 des places d'apprentissage. La réforme les renforcera et entraînera des effets favorables en matière d'emploi et de croissance. Les jeunes socialistes pourront s'acheter de nouvelles chemises ! Ils devraient être conscients que c'est leur parti qui envisage de dépouiller la classe moyenne : dans son programme en effet, le PS ne propose pratiquement que des hausses d'impôt et des nouvelles taxes !

Michaël Hugon
Président des Jeunes Radicaux Valaisans
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch