M. Pelli, c'est en tant que militant radical  depuis toujours que je m'en viens à me poser des questions concernant la stratégie du PLR SUISSE.

Ce qui me réconforte, à la suite des revers à répétition que connaît notre parti, c'est que les questions que je me pose sont régulièrement partagées par de nombreux libéraux-radicaux  que je côtoie sur le terrain !

Fort de constater qu'élections après élections, le PLR peine à convaincre et à redynamiser son image envers le grand public détournant ainsi nos électeurs vers des cieux plus novateurs que sont le PBD et les Vert'Libéraux !

Fort de constater que malgré les clacs donnaient aux partis du centre (PLR et PDC), élections après élections,  vous semblez donner l'impression d'un parti acceptant son sort, sans réagir, mettant une partie de la déroute sur le dos d'évènement tel que Fukusima et accusant les électeurs de se tourner vers des partis n'ayant aucune vision à long terme et ne défendant qu'un seul thème. Certes vous avez raison sur ce point mais que propose le PLR ???? A part clamer haut et fort son passé historique de parti de la Suisse moderne et de mettre en place des réunions, des commissions spécialisées sur les énergies, faisant gagner du temps sûrement... mais n'apportant pour l'instant aucunes réponses concrètes aux préoccupations du moment !! Il aurait été judicieux d'écouter à l'époque, ceux qui pronaient d'investir dans les énergies renouvelables, d'investir dans des mesures d'économie d'énergie. Malheureusement, les lobbies, furent plus forts et ont encore une fois dicté la marche à suivre au PLR ou en tout cas en donnent l'impression !

Suivez davantage, des personnes telles que le conseiller national Otto Ineichen qui essaye d'agir plutôt que de réagir et qui permet d'offrir une image positive du PLR en matière énérgétique tout comme certains élus au niveau cantonal ou municipal.

Le PLR fut le parti qui a créé les conditions cadres qui permet à notre pays d'être prospère aujourd'hui, mais en son temps notre parti fut novateur, fut une force de proposition qui a permis de mettre en place d'importantes institutions répondant aux soucis des Suisses avec l'introduction par exemple de  l'AI, l'AVS, l'AC, etc...

Cessons de courir derrière l'UDC avec des slogans frôlant avec les leurs ! Cessons d'écouter un peu trop les lobbies des finances et de l'économie. Retrouvons notre identité plutôt que de vouloir s'identifier à d'autres ! Travaillons et ouvrons-nous davantage à nos alliers du centre afin de revenir cette force de proposition moderne qui répondra aux préoccupations de notre temps !