Conseiller municipal de Martigny en charge de la Culture, Tourisme & Intégration

HUGON MICHAEL

 

 

articles
réactions
Michael Hugon - 17.06.2012 | 0 réactions | #link | rss
L'Association touristique Pro Loco Domodossola va promouvoir une série d'événements qui animera la cité transfrontalière du 15 au 25 juin prochains. Un programme flamboyant à découvrir...

La Société de développement de cette région italienne frappe fort en affichant un programme varié et alléchant. Le Valais francophone sera représenté par la ville de Martigny, qui aura ainsi l'occasion de parfaire sa collaboration avec la cité de Domodossola à travers une action d'échanges touristico-culturelle sur le point d'éclore. La manifestation "Juin Ensemble" débutera donc le 15 juin avec une soirée d'ouverture consacrée à l'AVIS (Association italienne de donneurs de sang) avec la prestation de Ray Heffernan et The Grand Canal Band. Le dimanche 17, avec un après-midi dédié aux enfants, verra le Conseiller municipal martignerain Michaël Hugon prendre la parole pour adresser un message d'amitié aux amis Piémontais. Au cours de la soirée, on pourra applaudir l'Orchestra I Vicini di Casa, un groupe bien connu dans la région. La journée du 18 sera dédiée au folklore avec un défilé dans les rues du centre-ville de groupes folkloriques qui se poursuivra avec les prestations d'El Canfin et ses chants populaires puis avec le trio féminin Le Mondine. Un concert pop-rock est programmé pour le vendredi 22 juin avec les jeunes de Make Music. La plus grande révélation italienne des 10 dernières années, Irene Fornaciari, fille du célèbre Zucchero, se déclinera entre rock, soul et blues le dimanche 24 juin. Et pour terminer en beauté, Arisa, une des plus belles voix féminines italiennes, présentera un nouveau style de chansons à thème le lundi 25 juin.

Mais encore...

D'autres manifestations complèteront cette offre conviviale et artistique. Le jeudi 14 juin, "Shakespeare in Love" sera joué au Théâtre Galletti. Du 15 au 25, l'action "Colorons les cours", constituée d'un collectif de peintures et sculptures, prendra possession des différentes cours du centre historique de Domo, de 16h00 à 23h00. De nombreuses activités manuelles, divers jeux et animations à l'intention des enfants, regroupés sous l'intitulé "Du Parc à la Place", se dérouleront tous les après-midis du 18 au 23 juin.
 
Lancement du stand de présentation de Martigny en compagnie de l'Assesseur à la Culture
et du Tourisme de Domodossola, Signor Bruno Iacopino. Dimanche 17 juin 2012

Octodure aux premières loges

Le nouveau président de Pro Loco Domodossola, Davide Bonacci, se dit fort enthousiasmé par cette initiative qu'il souhaite faire partager aux amis Valaisans et plus spécialement aux Martignerains avec lesquels, comme déjà annoncé, va tout soudainement prendre vie une action d'échanges touristico-culturelle. Le message d'amitié que l'autorité octodurienne adressera aux Piémontais sera constructif et orienté vers les nouveaux rapports entre ces deux cités de frontière. Pour se faire, une hôtesse déléguée par l'Office du tourisme de Martigny illustrera ponctuellement aux Piémontais et à leurs hôtes - durant ces festivités - les diverses opportunités offertes aux visiteurs venant d'Italie par la ville du coude du Rhône et le reste du Canton.
 
 
Alp-Info le 13.06.2012
Michael Hugon - 01.06.2012 | 0 réactions | #link | rss

Les élections municipales 2012 sont lancées. En effet, c'est hier soir lors de l'assemblée générale du PLR de MARTIGNY en présence notamment du Président du PLR Valais, Georges Tavernier et du candidat à la candidature au Conseil d'Etat valaisan, Christian Varone que les libéraux-radicaux d'Octodure ont placé dans les starting-blocks leurs candidats.

En plus des sortants Marc-Henri Favre, Anne-Laure Couchepin-Vouilloz, Michaël Hugon, David Martinetti et Paul-Henri Saudan, le nouveau venu Roger Mège vient compléter cette liste ouverte.

Une liste forte, unie et complémentaire qui permet d'aborder ces élections avec optimisme afin de renforcer nos acquis et récupérer le cas échéant le siège perdu il y a 4 ans !

Michael Hugon - 01.06.2012 | 0 réactions | #link | rss
Le projet d'échange touristico-culturel entre ces deux cités transfrontalières est en phase de devenir une belle réalité.

En effet, la dernière séance avant le lancement de l'action s'est déroulée il y a quelques jours dans la Salle du Conseil de la Municipalité de Domodossola. Le Syndic Mariano Cattrini entouré par la Présidente du GAL Maria Lorenzone, l'Assesseur au Tourisme et à la Culture Bruno Iacopino, le Président de Pro-loco Davide Bonacci, le conseiller municipal Luciano Succi et l'ingénieur Dario Bergamaschi ont reçu la délégation de Martigny, conduite par le Conseiller municipal Michaël Hugon, le Directeur de Martigny Tourisme Fabian Claivaz et le soussigné pour Alp-Info. Le but de cette rencontre était de finaliser l'initiative et surtout de présenter les deux concepts de pavillon pour animer et véhiculer l'information touristico-culturelle d'un côté et de l'autre de la frontière. L'ingénieur Bergamaschi a présenté les plans préfigurant la structure qui accueillera, à Domo, l'hôtesse venue de Martigny. Cette structure est le fruit d'un véritable design italien, la pureté des lignes architecturales et le bel agencement intérieur sont remarquables. A son tour, Michaël Hugon a dévoilé la conception imagée d'une magnifique tente en forme de coupole aux couleurs de l'Italie, telle que suggérée par Léonard Gianadda, qui pourra accueillir dans la cité d'Octodure l'hôtesse provenant de Domodossola.

Un bref rappel de l'action

Nous avons déjà expliqué dans ces colonnes les grandes lignes de cette collaboration qui donnera de nouvelles opportunités à ces deux villes à vocation transfrontalière. Cependant, nous voulons rappeler le contenu de cette heureuse initiative. Il s'agit de faire connaître - grâce à cette mise en place - ce que peuvent offrir ces deux territoires, sous différents aspects, aux populations locales et à leurs visiteurs étrangers. Ces pavillons pourront accueillir le public intéressé et l'orienter à la découverte des richesses culturelles et touristiques de Martigny et Domodossola en proposant aux visiteurs des itinéraires étudiés expressément pour eux. Ces vitrines auront l'exclusivité d'offrir des "packs" permettant d'obtenir des rabais sur des achats, des visites culturelles, des repas dans des restaurants, des transports, etc.

Diverses animations

Ces pavillons de présentation pourront également promouvoir des événements culturels, artisanaux, gastronomiques et folkloriques en collaboration avec leurs Offices de Tourisme respectifs. En somme, une action qui va bien plus loin qu'un simple jumelage entre villes puisqu'elle concerne aussi le Haut-Piémont et le Valais francophone. La finalité est de créer les conditions pour donner vie à de nouvelles synergies et d'améliorer les relations entre ces peuples alpins. Il faut encore savoir que les hôtesses des deux cités pourront être épaulées sur place par deux représentants locaux mis à disposition par Pro-Loco Domodossola et la Ville de Martigny. Grâce à Alp-Info et à l'amitié qui la lie au cameraman Gérard Servais, ce dernier réalisera un petit film promotionnel de la ville de Domo. Le fil rouge de cette visite virtuelle sera confié à une jeune étudiante du Lycée Giorgio Spezia, Agnese Pirazzi, qui vient d'obtenir une brillante deuxième place au "Bal des débutantes" à Stresa. Le lancement de l'opération sur le terrain est prévu en juillet et devrait se poursuivre, dans un premier temps, jusqu'en septembre. En attendant, Pro-loco Domodossola a invité officiellement la cité d'Octodure à la Fête Patronale de sa ville que se déroulera du 15 au 25 juin prochains. Affaire à suivre...

Marco Patruno

Le Syndic de Domodossola, Mariano Cattrini (au centre) illustre aux amis suisses, Michaël Hugon et Fabian Claivaz, le concept du Pavillon pour accueillir Martigny


Alp-Info, le 23.05.2012

Michael Hugon - 01.06.2012 | 0 réactions | #link | rss
Dans le cadre de l'initiative d'échange touristico-culturel entre les cités de Domodossola et de Martigny, une délégation italienne, conduite par le Syndic, a été reçue dans la ville du coude du Rhône.

L'initiative, qui a débuté en automne dernier, va bientôt entrer dans sa phase opérationnelle. L'idée de créer une synergie entre ces deux villes transfrontalières – qui ont de nombreuses affinités et intérêts convergents – est justement celle d'oeuvrer ensemble pour donner vie à de nouvelles opportunités dans l'intérêt des populations et des territoires concernés. Plusieurs rencontres préparatoires à Domodossola et à Martigny ont débouché sur une entente d'intentions qui a permis de mieux cerné les diverses initiatives. La rencontre de la semaine dernière à la municipalité octodurienne a permis aux deux délégations – qu'il vaut la peine de présenter, car il s'agit des acteurs principaux de cette importante initiative – de passer au stade suivant de ce prometteur projet transfrontalier.
Bruno Iacopino, Mariano Cattrini, Marc-Henri Favre et Michaël Hugon : une poignée de main pour sceller un beau projet transfrontalier

Des autorités fort motivées

Les Piémontais étaient représentés par le Syndic Mariano Cattrini, la Présidente du GAL Maria Lorenzone, l'Assesseur à la Culture et au Tourisme Bruno Iacopino, et l'Ingénieur Dario Bergamaschi. Leurs interlocuteurs Valaisans étaient le Président Marc-Henry Favre, le Conseiller municipal au Tourisme Michaël Hugon, le Directeur de Martigny-Tourisme Fabian Claivaz, du Chef du Centre de contacts économiques de l'Etat du Valais Albert Gaspoz, ainsi que de Valentina Beltrami, diplômée en histoire de l'art, et du soussigné pour Alp-Info. Tout ce monde a eu l'heureuse surprise d'accueillir à cette importante séance de travail Léonard Gianadda, qui a non seulement honoré cette rencontre de sa présence mais aussi suggéré des idées très intéressantes pour finaliser et donner de la valeur ajoutée à l'action. Il a aussi souhaité une meilleure couverture de la part des chemins de fer de la ligne du Simplon pour faciliter les déplacements en train, la liaison actuelle laissant plutôt à désirer.

Prochaine étape, Domodossola

Une action qui devrait être opérationnelle sur le terrain, dans les deux territoires en question, d'ici quatre mois. Il s'agit de mettre en place, à Martigny et à Domo, une antenne (vitrine animée) pour faire connaître au public les particularités de ces deux villes et de leurs territoires de proximité, avec un regard sur le Valais francophone et le Haut-Piémont. Les questions débattues en cours de séance autour du concept de base élaboré par Alp-Info ont débouché sur des options de principe bien définies et des décisions opérationnelles concrètes. En effet, tout en gardant l'essentiel de l'esprit du concept, il a été convenu que chaque partie devra gérer et prendre en charge les coûts de création du pavillon placé sur son territoire et ceux de la promotion de sa région chez son partenaire. Cela facilitera la réalisation des structures et limitera les frais relatifs à leurs engagements. Représentant l'Etat du Valais, Albert Gaspoz a confirmé aux présents l'intérêt que le Département de l'Economie, de l'Energie et du Territoire porte à l'évolution de cette initiative et sa disponibilité pour accompagner l'action.

En fin de réunion, le Syndic Mariano Cattrini a donné rendez-vous à tous les intervenants en avril prochain à Domodossola. Ce sera l'occasion pour la délégation valaisanne de voir sur place le site où il sera question de placer l'antenne (pavillon) de Martigny et finaliser les derniers détails afin d'être opérationnel en juin ou début juillet. La journée s'est poursuivie en toute convivialité avec une visite à l'Office du Tourisme de Martigny et à la Fondation Pierre Gianadda, où les hôtes transalpins ont pu admirer l'exposition "Portraits - Collections du Centre Pompidou", puis, en compagnie de Jean-Henri Papilloud, visiter l'intéressante exposition photographique des clichés réalisés par Léonard Gianadda.
Marco Patruno

Alp-Info, le 14.03.2012 15:45


Michael Hugon - 01.06.2012 | 0 réactions | #link | rss

Le Conseiller communal Michaël Hugon – en présence de Fabian Claivaz, Albert Gaspoz, Marichele Brusa, et Maria Lorenzone – a profité de l'occasion pour remettre à Mariano Cattrini, premier citoyen de Domo, la médaille de la cité de Martigny. -

C'est le leitmotiv que pourrait avancer la délégation martigneraine qui a été reçue à Domodossola par le Syndic et les autorités de cette cité piémontaise.

Donnant suite au projet d'échanges touristico-culturels de la Ville de Domodossola et du territoire de l'Ossola, situés dans le Haut-Piémont, avec la Ville de Martigny et le Valais francophone, cette délégation a eu l'honneur d'être accueillie à la Salle du Conseil municipal de la ville de Domo. Faisaient partie de cette représentation valaisanne Michaël Hugon, Conseiller municipal au Tourisme, Fabian Claivaz, Directeur de l'Office de Tourisme de Martigny, Albert Gaspoz, Chef du Centre des Contacts économiques de l'Etat du Valais, et le soussigné pour Alp-Info. Tout ce monde a été reçu par le Syndic Mariano Cattrini, Maria Lorenzone, Présidente du GAL, Rosario Mauro, Président du Conseil Communal de la cité, Bruno Iacopino, Assesseur à la Culture et au Tourisme, Marichele Brusa, Déléguée aux relations internationales, ainsi que par le Conservateur des Musées de l'Ossola, Paolo Lampugnani, et d'autres personnalités intéressées par le projet.

Des projets concrets

Après une chaleureuse allocution de bienvenue, le Premier Citoyen de Domodossola est entré de suite dans le vif du sujet. Mariano Cattrini a illustré en quelques mots les propositions élaborées par son administration pour interagir avec, en primis, la ville de Martigny et ensuite, avec le Valais francophone en général. Il s'agit d'un concept fort simple : réaliser deux "Centres d'Intérêts", un suisse à Domodossola et un italien à Martigny. En somme, deux véritables vitrines interactives de l'offre touristique et culturelle que chaque territoire peut offrir à l'autre en développant de nouvelles synergies porteuses de valeurs ajoutées. Un beau challenge entre deux régions de proximité qui peuvent – à travers cette initiative – offrir des paquets culturels et touristiques fort attrayants. Par exemple : la possibilité de bénéficier de rabais dans différents commerces et magasins ; idem pour la restauration et l'hébergement ainsi que sur le prix des entrées des lieux culturels et les musées. A voir la possibilité d'obtenir des réductions sur les transports entre ces deux cités. Au début décembre, une délégation de Domodossola viendra présenter aux autorités d'Octodure l'offre précitée qui entre temps aura été finalisée. A son tour, le groupe valaisan, piloté par Michaël Hugon, fera part de sa proposition afin d'activer dans les plus brefs délais cette action concordée d'échanges. Une future présence de Domo et de son territoire à la Foire du Valais est envisageable.

Passé et futur, un heureux mariage

Après une matinée de travail bien remplie, tout ce beau monde a visité - sous la conduite du Syndic et du Conservateur des Musées - le Palazzo San Francesco, situé au coeur de la ville. Cette très belle bâtisse, datant du XIIIème siècle et actuellement en phase de rénovation, hébergera par la suite un Musée permanent et un Espace pour des expositions temporaires. Elle sera aussi dotée de salles de conférences, de séminaires, pour des projections cinématographiques et d'autres évènements. Les travaux bien avancés laissent entrevoir un support fascinant pour cette cité afin de promouvoir un intérêt culturel et touristique de première importance. La délégation suisse ne pouvait certainement pas passer à côté d'une visite au célèbre Musée du Palais Silva qui se situe dans le centre historique de Domodossola. Ce Palais prend toute sa splendeur vers l'an 1475 sous l'impulsion de Giovanni Antonio Silva. Diverses interventions se sont succédé au cours des siècles. Aujourd'hui, ce Manoir, qui est devenu un Musée d'art et d'histoire, est un lieu incontournable pour mieux comprendre les us et coutumes des peuples qui ont vécus sur ces terres. Un atout de plus pour mieux mettre en valeur l'offre culturelle de cette ville piémontaise pas assez connue par les amis du Valais francophone. A l'heure actuelle, les visites se font sur réservation mais à l'avenir, si le développement culturel et touristique évolue dans le sens souhaité, on pourra envisager de plus amples horaires d'ouverture. Tous ces trésors touristiques et culturels se trouvent à un petit peu plus d'une heure de Martigny et de Sion. C'est donc l'occasion de visiter, en plus du traditionnel marché de Domo, des lieux insoupçonnés, riches de curiosités et de culture, tels que, par exemple, le Sacro Monte Calvario. Naturellement, à leur tour, les Valaisans feront connaître les atouts touristico-culturels de Martigny et de leur canton. Voilà ce que devrait apporter cette collaboration transfrontalière qui aura pour finalité la réalisation d'un progrès commun. Les jeunes aussi seront intéressés à cette action dont l'EcoRisveglio et Alp-Info ne manqueront pas de suivre l'évolution.
Marco Patruno

Alp-Info, le 28.09.2011

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch