Conseiller municipal de Martigny en charge de la Culture, Tourisme & Intégration

HUGON MICHAEL

 

 

articles
réactions
Michael Hugon - 29.01.2013 | 0 réactions | #link | rss

Marie-Claire Thomas a mis tout le monde d'accord lors du 3e Festival des soupes.

" En bouche, l'équilibre est subtil entre les différentes saveurs. Une vraie réussite."

MICHAEL HUGON PRESIDENT DU JURY DU 3E FESTIVAL DES SOUPES D'OCTODURE

Une crème de butternut au gingembre, piment d'Espelette et pain d'épices Romaine: c'est grâce à cette préparation originale que Marie-Claire Thomas a remporté samedi, à la salle communale, la finale du Festival des soupes d'Octodure, 3e du nom. L'épouse de Jean-Louis Thomas a devancé sur le podium Myriam Delavy et sa soupe du chalet (2e), puis Ganga Kithsiri et sa soupe à la courge au lait de coco (3e).

Cette compétition, placée sous le signe de la convivialité, a réuni douze finalistes issus des épreuves éliminatoires organisées en décembre dans les quartiers de la Bâtiaz, du Bourg, du Coin de la ville et du Guercet. A noter que Marie-Claire Thomas et Myriam Delavy défendaient les couleurs du Coin de la ville, grand triomphateur de ce troisième millésime. La première édition en 2011 avait été remportée par le quartier du Guercet et la deuxième l'année suivante par celui du Bourg.

Avec Vaison-la-Romaine

Les douze soupes ont été soumises à l'appréciation d'un jury présidé par le municipal Michael Hugon et auquel s'étaient joints plusieurs représentants de Vaison-la-Romaine. La cité vauclusienne, jumelée à Martigny depuis 1979, organise un concours de soupes depuis plus de vingt ans. La délégation française était conduite par Lise Trincaretto, directrice de l'office du tourisme, et Gérard Raineri, président de la Confrérie des louchiers de l'agglomération vai sonnaise. Les deux villes s'efforcent de multiplier les échanges et les actions en commun. Le Festival des soupes d'Octodure est une des initiatives mises en route il y a quelques années. D'autres démarches sont à l'étude. "Il devrait y avoir du concret courant 2014", nous a confié Gérard Raineri, sans vouloir - ou pouvoir - en dire davantage pour l'instant.

Le jury a donc eu fort à faire pour départager les douze concurrents, même si, de l'avis de Michael Hugon, la crème due au talent de Marie-Claire Thomas a d'emblée séduit les jurés. "L'originalité de cette préparation l'a distinguée de ses concurrentes. A la vue, elle a l'apparence d'une glace à l'italienne. En bouche, l'équilibre est subtil entre les différentes saveurs. Elle a le don de tenir nos sens en éveil à la dégustation. Une vraie réussite", a commenté, en connaisseur, Michael Hugon. "Les participants se prêtent au jeu. L'émulation est au rendez-vous entre les différents quartiers même si la convivialité est le maître mot ici. Le niveau a d'ailleurs fortement évolué depuis la première édition du festival", a souligné le municipal lors de la cérémonie de remise des prix. CHARLES MEROZ - Le Nouvelliste 29.01.2013



Michael Hugon - 14.01.2013 | 0 réactions | #link | rss

Les Suisses soutiendraient à 54% l'initiative contre les salaires abusifs

Thomas Minder avait déposé son initiative au début 2008. [Peter Schneider - Keystone]
 
Un sondage paru dans le Sonntagsblick indique que 54% des votants glisseraient un "oui" dans l'urne en faveur de l'initiative Minder contre les salaires abusifs le 3 mars prochain.
Michael Hugon - 12.01.2013 | 0 réactions | #link | rss

Les dicastères des municipaux ont été attribués.

Le Conseil communal de la ville de Martigny s'est réuni mercredi pour effectuer la répartition des dicastères. "Tout s'est bien passé , assure le président Marc-Henri Favre, dans l'ensemble, il n'y a pas de grands bouleversements, mais des regroupements qui nous paraissaient logiques."

Ainsi, les loisirs et la jeunesse rejoignent le département des sports sous la houlette du nouveau venu Roger Mège (PLR). L'environnement, qui était auparavant géré par le ministre des sports est confié à René Quiros (PDC) qui conserve l'eau et les énergies. Il reprend également la formation professionnelle, jusqu'ici en mains d'Anne-Laure Couchepin Vouilloz (PLR) qui reste à la tête de la petite enfance, des écoles, ainsi que des bourses et prêts d'honneur.

Le principal transfert de cette législature est le département de la culture, que le vice-président Benoît Bender (PDC) abandonne au profit de Michaël Hugon (PLR), toujours en charge de l'intégration et du tourisme. Benoît Bender n'a donc "plus que" les affaires sociales, un dicastère de plus en plus lourd à gérer.

Pas de changement pour le président Marc-Henri Favre (PLR), aux commandes de l'administration, des finances, du personnel, du développement économique, de la police, des élections et de Sinergy. David Martinetti (PLR) est toujours aux bâtiments et aux travaux publics. Idem pour Serge Fellay (PS), qui garde la sécurité civile et les naturalisations.

Quant à Florence Kuonen (PDC), elle conserve les constructions et l'aménagement du territoire.

Le Nouvelliste du 12 janvier 2013, OH

Michael Hugon - 08.01.2013 | 0 réactions | #link | rss

24.12.2012 - Martigny - Le Nouvelliste

Le conseiller communal Michaël Hugon et le responsable du Marché de Noël, Lionel Saudan, tout sourire à l'heure de trinquer à la bonne santé de cette manifestation. LE NOUVELLISTE

Malgré une météo chagrine, le Marché de Noël boucle sur un bilan positif...

"Hormis les impondérables liés à une météo très capricieuse en cette fin 2012, tout s'est déroulé à la perfection."

Au sortir de dix jours de marché de Noël malheureusement peu épargnés par les précipitations, Lionel Saudan dresse tout de même un bilan globalement positif d'une manifestation appelée à devenir tradition au coeur de la cité. "Il y aura en effet une 4e édition en 2013 qui devrait à nouveau avoir lieu sur la place Centrale. Celle-ci se prête à merveille à ce genre de rendez-vous populaire et convivial."

Avenue de la Gare trop étroite

Après deux premières éditions organisées au sommet de l'avenue de la Gare, le Hameau avait donc pris ses nouveaux quartiers sur cette place Centrale fraîchement rénovée dès le 13 décembre dernier. Un déménagement réussi, si l'on en croit l'analyse de Lionel Saudan. " La place Centrale offre bien d'autres possibilités de mettre en valeur la grosse vingtaine de chalets et de yourtes qui composent le Hameau qu'une rue rectiligne d'à peine six mètres de large. Les premiers échos récoltés aussi bien auprès des exposants que du public sont d'ailleurs favorables."

Organisé par des bénévoles de la Jeune Chambre Interna tionale de Martigny en collaboration avec les différents services de la ville, le Marché de Noël devrait donc perdurer sur la place Centrale, toujours sur le même module gagnant qui marie activités commerciales et animations populaires (visite du Père Noël descendu du ciel en... hélicoptère; concerts ou encore soirées cervelas grillés au feu de bois). PG

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch