Conseiller municipal de Martigny en charge de la Culture, Tourisme & Intégration

HUGON MICHAEL

 

 

articles
réactions
Michael Hugon - 21.03.2014 | 0 réactions | #link | rss

Michaël Hugon, président de la nouvelle association, et Martine Gay-des-Combes, vice-présidente.

La commune de Martigny a décidé de soutenir les cinémas. La salle du Casino va faire l'objet d'une rénovation.

Renforcer la dimension cinématographique dans les activités culturelles de la ville, tel est l'objectif de l'Association des amis des cinémas Casino et Corso portée en décembre dernier sur les fonts baptismaux. "Concrètement, nous voulons favoriser leur exploitation dans les meilleures conditions possibles tout en offrant une programmation de qualité", résume le municipal Michaël Hugon, nommé à la présidence de l'association.
L'association a en priorité été constituée dans le but de soutenir la transformation de la salle du Casino. "La dernière rénovation remonte à 1988. Nous devons entreprendre d'importants travaux pour que le Casino réponde aux désirs actuels du public. Nous espérons pouvoir concrétiser ce magnifique projet et redonner une nouvelle fois sa jeunesse à cette salle, cela 85 ans après sa création", souligne Martine Gay-des-Combes, vice-présidente de l'association et exploitante des cinémas de Martigny. Si le Corso a été rénové en 2005, le Casino, qui est au goût du jour en termes de technologie cinématographique, mérite un lifting en profondeur. "La salle doit être adaptée de manière à répondre aux besoins du public d'aujourd'hui. C'est vraiment une opération conséquente qui sera entreprise dans les mois qui viennent, de l'ordre de 800 000 francs environ, dont 100 000 francs versés par la commune. La salle sera fermée durant les travaux", renchérit Michaël Hugon.
Pour le municipal en charge de la culture, "il est important d'apporter un large soutien à la préservation des deux salles au coeur de la Ville. C'est un atout pour la culture populaire. A travers cette association, on pourra également privilégier des activités cinématographiques parallèles en lien avec la politique culturelle de Martigny." C'est ce qui a incité la commune à être partie prenante, sur le plan financier, dans cette démarche d'envergure visant au final à mettre à disposition deux espaces modernes adaptés aux attentes des cinéphiles octoduriens.
 

Par C.M.

Michael Hugon - 07.06.2010 | 0 réactions | #link | rss

L'ambassadeur du Kosovo, Naim Malaj, a pris l'initiative hier de rencontrer discrètement les autorités de Martigny et sa communauté !

Ce devait être une rencontre hors médias. L'ambassadeur du Kosovo Naim Malaj a appelé lundi le président de la ville de Martigny Marc-Henri Favre. La réponse n'a pas tardé et le rendez-vous fixé à hier. Le but de cette rencontre? Rebondir sur l'onde de choc qui a suivi le meurtre d'un Kosovar par un ressortissant Cap-Verdien à Martigny.

Une dizaine d'interlocuteurs se sont discrètement rencontrés hier après-midi à l'Hôtel de Ville. Ambassadeur, président de la ville, responsables valaisans à l'intégration et représentants de la communauté kosovare ont mis sur la table préoccupations et perspectives.

La séance se déroulait à huis clos sans journaliste en son sein. Une heure plus tard, "Le Matin" attendait en sortie de réunion un président martignerain un peu surpris! Marc-Henri Favre réagit donc à chaud. "Tout ce fait divers, c'est une histoire de voyous contre voyous et non d'ethnie contre ethnie", assène le président qui avoue être troublé par le fait que cela se soit déroulé dans sa ville. "Nous avons développé ici toute une politique d'intégration c'est un pur hasard que cela soit tombé chez nous." Mais la réunion ne visait pas à échanger des évidences. Elle cherchait des solutions. S'y dessine la volonté de créer une commission extra-communale qui amènera autorités, juges, services d'intégration, polices et députés à débattre.

M. l'Ambassadeur Naim Malaj salué par Michaël Hugon (Municipal de Martigny en charge de l'intégration)

et de Mahamadou Sognane (Délégué à l'intégration de Martigny) entourés par des membres de la communauté

kosovare octodurienne.

 

Donner une impulsion


Qu'est-ce qui bloque? Quelles sont les meilleures solutions à apporter à la situation? Cette volonté de partir vers une direction constructive réjouit Skender Haliti, Kosovar installé depuis trois générations dans la région. "Tout cela ne peut que provoquer quelque chose de constructif. C'est une nouvelle impulsion qui va encore plus nous motiver." La communauté kosovare à Martigny compte 800 personnes - dont 130 jeunes qui fréquentent les écoles - et qui apprécie véritablement la visite de son ambassadeur qu'elle aurait pourtant préféré voir à Martigny dans d'autres circonstances. Hier soir, vers 20 heures, la salle communale accueillait une rencontre peu formelle avec l'ambassadeur. Salle comble et forte présence de jeunes Kosovars qui préfèrent d'ailleurs exprimer leur émotion en français. "Nous ne nous reconnaissons en rien dans les événements, dit, par exemple, ce trio. Ce qui s'est passé n'a pas changé les préjugés qui nous entourent. Nous avons presque l'habitude d'être associés à des histoires de mafia. Nous avons développé une carapace. Si nous sommes venus à cette réunion, c'est pour représenter positivement notre communauté." "Je suis Albanais, dit cet autre trentenaire, mais c'est aussi ma ville qui a été choquée par ces événements."

Source : le Matin du 5 juin 2010

 

 
Michael Hugon - 09.02.2009 | 0 réactions | #link | rss

C'est lors de leur assemblée générale annuelle qui s'est déroulée à la salle centrale à Monthey que les 60 membres des Jeunes libéraux-Radicaux valaisans ont élu leur nouveau comité.

 

En effet, à la suite de la démission en décembre dernier du martignerain Michaël Hugon, l'assemblée a élu par applaudissement  à la tête du mouvement M. Damien Petrucci de Collombey-Muraz. Ancien candidat sur la liste UP Chablais et région en octobre dernier, agé de 22 ans, il débutera en septembre prochain sa formation à l'école hôtelière de Lausanne. Damien Petrucci, lors de son premier discours en tant que Président, a soulevé le désir de perdurer le travail accompli par ses prédécesseurs en menant une politique active et de proximité permettant de cette façon de donner l'envi à de nouveau jeune de s'engager en politique. Il sera épaulé dans ces nouvelles tâches par M. Nicolas Huser de Vétroz qui fut reconduit dans ses fonctions de vice-président.

 

 

Michaël Hugon (Président sortant) et Damien Petrucci (Nouveau Président des JLRVS)

 

De plus, les élections cantonales approchant, les Jeunes libéraux-radicaux ont apporté leur soutien au candidat Claude Roch qui participa à l'assemblée.

 

Comité des JLRVS

 

Michael Hugon - 06.01.2008 | 0 réactions | #link | rss

Retrouver le discours en vidéo sur
http://www.youtube.com/watch?v=cH5K5NL16qA

Une nouvelle année s'ouvre. C'est le moment de formuler des voeux. Tout d'abord pour chacune et chacun d'entre vous. Que l'année vous soit douce. Qu'elle vous apporte bonheur et joie. Pour vous-mêmes et pour tous ceux que vous aimez.

2008, sera pour le parti radical l'année du renouveau, l'année du changement de générations politiques. En se début d'année, les Jeunes Radicaux Valaisans tout comme nos amis Jeunes Libéraux décideront d'unir leurs forces et leurs idées afin de créer un nouveau mouvement solidaire, plus fort, plus apte à affronter les échéances à venir.

Au mois d'octobre, des élections importantes marqueront la vie politique de notre canton du Valais. Les municipales 2008 seront l'occasion pour notre Parti mère de mettre en avant de nouvelles têtes, de nouvelles idées, de nouveaux projets insufflés par des Jeunes Radicaux-Libéraux remplis d'idéaux, remplis d'ambition.

Ils ne viennent pas pour une seule élection, ils viennent pour longtemps, avec une immense exigence, et à cette exigence nous n'y manqueront pas.

L'exigence de renouveau, l'exigence de se battre pour des valeurs de liberté, de solidarité, d'intégration. L'exigence d'incarner un Valais de tradition et prospère ouvert sur le monde, ouvert à la différence.

Ces élections municipales seront le point de départ d'un nouveau mouvement, d'une nouvelle élite, d'une nouvelle génération qui se battra au sein de vos villes, de vos villages, de notre canton.

Nous comptons sur vous pour ces municipales 2008 : votons bien, votons mieux, votons jeunes !

Au nom de tous mes collègues radicaux-libéraux et de tous ces jeunes qui se lanceront dans cette campagne, meilleurs voeux à vous et bonne année à tous remplis de succès.

Michaël Hugon
Président des Jeunes Radicaux Valaisans
Michael Hugon - 06.08.2007 | 0 réactions | #link | rss
La campagne des listes UP en Valais et lancée et se sera 14 candidats jeunes qui se battront pour leurs idées, leurs projets.

Faisant parti de ces candidats et plus particulièrement de la liste "UP Martigny & Régions", j'ai décidé d'enrichir mon blog durant cette période afin de vous faire découvrir qui je suis, quelles sont mes passions, ma sensibilité politique et mes objectifs.

Alors au plaisir et rendez-vous au 21 septembre 2007.


"OU IL Y A UN OBJECTIF, IL Y A UNE VOIE !!
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch