list.blogug.ch
articles
réactions
- - 19.08.2011 | 0 réactions | #link | rss

campagne vaudoise, juillet 11

Enfin. Des décennies d'angélisme - cet odieux pacifisme en temps de paix - prennent fin. "Le pacifisme, en un mot, ce n'est qu'un barbarisme, mais en deux mots, c'est l'amour de la paix, ou si l'on veut, et plus franchement, c'est la peur de la guerre." Ferdinand Brunetière, le Mensonge du pacifisme, 1905 l'Europe retrouve enfin son génie, après des années de paix social-démocrate. "L'une des principales monstruosités du socialisme, c'est la solidarité entre tous les hommes... On ne discute pas du socialisme. On le supprime." A. Granier de Cassagnac, 1857.

En Suisse depuis Blocher, en France depuis Sarkozy, en Angleterre depuis Cameron, la vérité s'impose enfin face à ces hordes de pauvres, délinquants triomphants quand l'ordre moral s'effondre.

La sagesse de nos Anciens reprend ses esprits. "Etant donné la question de l'extinction du paupérisme, nous articulons nettement que le seul et vrai moyen de le détruire chez nous, c'est d'attaquer vigoureusement le monstre de l'intempérance, en d'autres termes l'abus du cabaret qui ruine les familles et les conduit promptement à la misère en arrêtant le travail indispensable à la nourriture quotidienne." Du Saussois du Jonc, 1877.

Visionnaire comme à son habitude, Ernest Renan montrait pourtant la voie dans son admirable Vie de Jesus (1870): "La pauvreté est, à quelques égards, une condition de l'existence de l'humanité. Ne dites pas au pauvre qu'il est pauvre par sa faute; ne l'engagez pas à se délivrer de la pauvreté comme d'une honte; faites-lui aimer la pauvreté;      montrez-lui-en la noblesse, le charme, la beauté, la douceur."

Pour ceux qui douteraient de ces éclatantes vérités, je recommande la lecture formatrice du Manuel du gradé d'artillerie lourde, édition 1937 : "Avoir de l'initiative, c'est exercer librement son activité dans le cadre de l'ordre reçu."

Les citations de ce billet sont tirées du Dictionnaire de la bêtise, et des erreurs de jugement de Guy Bechtel et Jean-Claude Carrière, Robert Laffont, 1965

- - 01.08.2011 | 0 réactions | #link | rss


Genève, plaine de Plainpalais, 30 juillet 11
Frank Sinatra - when i was 17
- - 06.07.2011 | 0 réactions | #link | rss

Depuis les hauteurs de Kep, près de la frontière vietnamienne, décembre 10

Une vidéo tournée à Kep et produite par KlapYaHandz, une "independent hip hop and alternative music family - une PME basée à Phnom Penh - thats changing the face of Khmer music...", selon leur profil FB.

- - 23.03.2011 | 0 réactions | #link | rss

Tiré d'une pornographie

Quel est le point commun de l'ensemble des pays de l'arc borné par laTurquie d'un coté et le Maroc de l'autre, qu'ils soient ottoman, perse, hébreu ou arabe ? La prédominance des militaires, des flics et des curés (au sens large du terme).

Quel est le registre que ces braquemards plus ou moins turgescents croient le mieux connaître ? L'alliance du sabre et du goupillon, soit la croisade, la guerre juste.

Maintenant que la France, si savante dans ce domaine, et le Conseil de sécurité ont ouvert la boîte de Pandore, la tentation doit être bien grande parmi ces quarterons de veilles bites de tirer un dernier coup et de balayer l'anarchie grosse de tant d'inconnues semées par la jeunesse de ces pays, de si fertiles espoirs parfumés, en imposant les certitudes sanglantes du chaos des armes.

Le 20e siècle - cet âge d'or de la destruction systématique, comme l'avait si bien incarné Picasso - n'a pas encore rendu les armes.

- - 12.12.2009 | 0 réactions | #link | rss

Jour de pluie à Bern, 7'12'09

Alain Bashung - Fantaisie militaire

- - 30.11.2009 | 1 réactions | #link | rss



Rade de Genève, novembre 09



Depuis dimanche, la Suisse a gagné plein de nouveaux amis. Plusieurs leaders européens d’extrême-droite brandissent désormais l’exemple helvétique à l’appui de leur fantasme d’une invasion musulmane de l’Europe.



Ce n’est pas tous les jours en effet qu’une démocratie encore prospère inscrit dans sa constitution une loi discriminatoire à l’égard d’une minorité de ses propres citoyens.



Le message délivré aux quelque 400'000 musulmans de Suisse est en effet limpide : on vous tolère, mais restez à votre place. Une attitude qu’ont bien ressentie les précédentes vagues de migrants en Suisse.



Dans son histoire récente, la Suisse a réussi à se vendre comme modèle de démocratie participative et multiculturelle attachée à la défense des minorités. Le vote de dimanche constitue un juste retour du principe de réalité.



Il ne faudrait donc surtout pas minimiser la portée de ce résultat, comme semble vouloir le faire le gouvernement. A nous Suisses choqués par cette votation d’écouter les peurs de nos concitoyens et d’y apporter des réponses constructives. A nos autorités et notre parlement de rappeler qu’une saine démocratie conjugue expression politique ET respect de l’état de droit.



A cet égard, de beaux esprits estiment qu’il ne faut surtout pas que la Cour européenne des droits de l’homme condamne cette nouvelle loi discriminatoire. Rappelons que les avis de la Cour ne sont rien d’autre que la traduction des engagements internationaux de la Suisse en matière de droits humains, des droits ratifiés par les représentants du peuple suisse.

- - 15.11.2009 | 0 réactions | #link | rss

Genève, novembre 09


 


" Autant j'ai le souvenir  - quand j'ai publié il y a quelques années ce livre très critique sur Tarik Ramadan – de la frilosité, de la difficulté d' aborder en Suisse des questions compliquées comme l'intégrisme, autant  j'ai le sentiment que tout ce temps perdu a aujourd'hui libéré un besoin identitaire, monoculturaliste qui, pour le coup, n'est pas du coté de l'Islam, mais bien du coté de cette initiative. Parce que je ne comprend pas comment on peut trouver des réponses constructives en posant la question de façon aussi tordue.


 


La question qui préoccupe tous les citoyens d'Europe n'est pas celle des minarets qui ne posent pas d'autres problèmes que les clochers. Et je n'ai pas le sentiment que ceux qui veulent interdire les minarets cherchent réellement à renforcer la laïcité. Ils semblent préférer assoir la domination d'une religion, d'une culture sur une autre.


 


Je rejoins ceux qui redoutent que cette initiative fasse le lit de l'intégrisme. Quand on connait la propagande de certains prédicateurs de chez vous, qui officient  d'ailleurs dans des centres islamiques sans minarets, on a le sentiment que cette initiative est le plus beau cadeau qu'on pouvait leur faire. "


 


Caroline Fourest, lors de l'émission Infrarouge de la TSR



public enemy - don't believe the hype

- - 24.10.2009 | 2 réactions | #link | rss

Romont, octobre 09

A écouter les politiciens, à lire mes confrères et certains de mes propres articles, les relations de la Suisse au reste du monde se résument à une question d'image, comme si ce pays n'était qu'un produit marketing. Et si c'était vrai ? Une question assurément mauvaise pour l'image de la Suisse.

Switzerland Reggae - Eric Constantin & Bernie Constantin
- - 01.10.2009 | 0 réactions | #link | rss

reflet d'une vitrine genevoise, septembre 09

The Last Poets - Niggers Are Scared Of Revolution
- - 08.08.2009 | 0 réactions | #link | rss

Tiré de la CCTV, août 09

Trịnh Công Sơn and Khánh Ly - Ướt Mi (Vietnam)
- - 15.07.2009 | 0 réactions | #link | rss

La coke, c'est naze.


Dans sa dernière livraison, Courrier International publie un article de Roberto Saviano qui dénonce l'ampleur prise par le trafic de cocaïne en Afrique. " Toute l'Afrique occidentale est désormais gorgée de cocaïne et de l'argent des trafics de drogue. Toute la cocaïne qui entre en Espagne, en Italie, en Grèce, en Turquie, dans les pays scandinaves, mais aussi en Roumanie, en Russie, en Pologne, toute cette poudre blanche transite par l'Afrique. "

La menace est donc de voir les Etats de cette région passer complètement sous la coupe du crime organisé. On pourrait se dire cyniquement que ces narcodollars contribuent au développement de l'Afrique, qu'ils compensent l'inégalité persistante des échanges commerciaux, bref une forme primitive d'accumulation du capital. Sauf que la vision fasciste du monde qui anime les cartels de la drogue et leurs méthodes corruptives vont à l'opposé d'un développement au service des citoyens.

Pour faire court, le développement du crime organisé dans le monde est un péril infiniment plus dangereux que le terrorisme islamiste. En outre, il est bien possible que ces différents réseaux convergent.

Alors que faire, tant le problème est complexe et la guerre à la drogue un échec retentissant? Pourquoi ne pas - aussi - en appeler à l'éventuelle conscience citoyenne des amateurs de coke et leur expliquer, par exemple, qu'ils sont complices de crime contre l'humanité, au vu des nombreux massacres engendrés par le trafic de cocaïne. Cet argument n'a, semble-t-il, jamais été utilisé. Essayons. Et ça permettra de renouveler les politiques de la drogue définies uniquement sous l'angle sanitaire et policier, alors que la prise de stupéfiants révèlent des réalités anthropologiques beaucoup plus larges.

Il ne s'agit donc pas de coller perpète aux sniffeurs de coco, mais de provoquer une prise de conscience en s'inscrivant dans l'optique du commerce équitable. Autrement dit, l'idée est une nouvelle fois de mettre en lumière les conséquences là-bas de nos habitudes de consommation ici et de passer d'une interdépendance subie entre les pays du monde à une solidarité choisie entre les peuples de la planète.

Imaginons par exemple un vidéo clip montrant un sniff qui se termine dans les entrailles d'un indio tronçonné par les narcos. Une séquence gore, mais correspondant à la réalité actuelle qui pourrait être suivie par des images montrant les bienfaits des feuilles de coca et des produits bénéfiques qu'elles permettent de produire. C'est d'ailleurs la revendication des cocaleros latino-américains.

Pour info:
Statut de Rome de la Cour pénale internationale
http://www2.icc-cpi.int/NR/rdonlyres/6A7E88C1-8A44-42F2-896F-D68BB3B2D54F/0/Rome_Statute_French.pdf

Article 7

Crimes contre l'humanité

1. Aux fins du présent Statut, on entend par crime contre l'humanité l'un quelconque des actes ci-après lorsqu'il est commis dans le cadre d'une attaque généralisée ou systématique lancée contre toute population civile et en connaissance de cette attaque :
a) Meurtre ;
b) Extermination ;
c) Réduction en esclavage ;
d) Déportation ou transfert forcé de population ;
e) Emprisonnement ou autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international ;
f) Torture ;
g) Viol, esclavage sexuel, prostitution forcée, grossesse forcée, stérilisation
forcée ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable ;
h) Persécution de tout groupe ou de toute collectivité identifiable pour des
motifs d'ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux ou
sexiste au sens du paragraphe 3, ou en fonction d'autres critères
universellement reconnus comme inadmissibles en droit international, en
corrélation avec tout acte visé dans le présent paragraphe ou tout crime
relevant de la compétence de la Cour ;
i) Disparitions forcées de personnes ;
j) Crime d'apartheid ;
k) Autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement
de grandes souffrances ou des atteintes graves à l'intégrité physique ou à la santé physique ou mentale.

En attendant, un classique

Grandmaster Flash - White Lines
- - 11.10.2008 | 3 réactions | #link | rss



Berne,place fédérale reflétée dans la vitrine du Crédit Suisse, 28’09’08


 


Enfermée à double tour dans son splendide isolement, la Suisse ressemble de plus en plus aux vaches qu’elle chérit tant. Elle contemple les trains qui passent, sans vraiment connaitre ses passagers et leurs destinations.


 


Certes, les citoyens suisses ont fini par admettre leur identité de Terriens. Et ce en votant l’entrée de la Suisse dans l’Organisation des Nations Unies. Mais, têtus comme les vaches qu’ils vénèrent, les Suisses se refusent toujours à intégrer l’Union européenne. Un refus idéologique qui mine de plus en plus leurs intérêts.


 


La voie bilatérale avec l’UE que le gouvernement continue de présenter comme notre horizon radieux est en réalité une voie sans issue. L’Union européenne est une construction en mouvement perpétuel. La Suisse n’a donc pas d’autres choix  que de négocier régulièrement des accords ad hoc pour suivre le mouvement.


 


Mais voilà.Bruxelles exprime de plus en plus ouvertement sa lassitude à «faire du cousu main » pour les Suisses, comme l’a rappelé cette semaine le quotidien Le Temps. Dans le même article, nous apprenions que notre président Couchepin n’a pu rencontrer à Evian son homologue français, alors qu’un rendez-vous était fixé. Nicolas Sarkozy qui préside actuellement l’Union européenne avait un agenda trop chargé. Difficile à ce niveau de représentation de ne pas y déceler un message diplomatique.


 


Pascal Couchepin se retrouve donc dans la position de son homologue du Vanuatu: sympathique, exotique, mais pas très important.


 


Raison pour laquelle le clan Kadhafi s’amuse avec les nerfs de la diplomatie helvétique.Sans prendre de risque, le colonel libyen utilise la Suisse pour démontrer à tous qu’il est désormais un leader respectable et courtisé par les plus grands.L’avenir dira si la Suisse a trouvé des pays pour l’aider à sortir de cette crise diplomatique


 


Membre de l’Union européenne, la Confédération suisse n’aurait à coup sûr pas subi de telles menaces (arrêt des livraisons de pétrole libyen et retrait des fonds libyens estimés à plus de 6 milliards de francs, une perspective fâcheuse en ces temps de crise bancaire).





La  redistribution en cours des lignes de force géostratégiques transforme la fière « alleingang » helvétique en souricière.   




 





Yello - Vicious Games
- - 27.08.2008 | 0 réactions | #link | rss





Parking de l’hôtel Intercontinental de Genève, 27’08’08

 

Quand donc une conscience planétaire (pour laquelle plaident sans relâche des hommes comme Edgard Morin)  finira-t-elle par s'imposer chez les habitants de cette planète perdue dans l’univers ?
Quand donc la société humaine évoluera sans passer par l’expérience d’un cataclysme ?

 

Pour l’heure, les relations internationales sont toujours dominées par les rapports de force dans le Caucase bien sûr.

Mais cette logique d'affrontement est également à l'oeuvre chez les soi-disant progressistes obsédés par la haine des Etats-Unis ou les écologistes détestateurs de la science, les ultracapitalistes ignorant des solidarités humaines ou les promoteurs de la civilisation, comme si la barbarie n’était pas qu’une insulte ethnocentrique d’un Occident sur la pente déclinante.

 

Raison pour laquelle je salue le dernier discours de Micheline Calmy-Rey, malgré sa mystérieuse allusion à un improbable dialogue avec le leader d’Al-Qaïda.




Le discours de Micheline Calmy-Rey


http://www.eda.admin.ch/etc/medialib/downloads/edazen/dfa/head/speech0.Par.0045.File.tmp/20080825_Discours_BoKo_fr.pdf


A l'instar de l'ancien roi du Cambodge Norodom Sihanouk, Micheline Calmy-Rey ne craint pas de chanter devant les caméras.
- - 28.05.2008 | 0 réactions | #link | rss

la maury à la tv

Dhire Dhire Chal Chand -- Mohammad Rafi & Lata Mangeshkar
- - 25.05.2008 | 0 réactions | #link | rss

en feuilletant les magazines, mai 08

Death in Vegas - Hands around myThroat
- - 27.04.2008 | 3 réactions | #link | rss

En attendant l'Eurofoot 08


Les beatniks des années 60 ont revivifié la soif de liberté et de justice dans le monde. Les punks ont rappelé que cette aspiration, c'est ici et maintenant. Et merde aux embaumeurs et aux vieux cons dont les souvenirs fleurissent dans les médias.


Signé: un vieux con



Where's Captain Kirk?


Members - Sound Of The Suburbs
- - 19.04.2008 | 0 réactions | #link | rss

Genève, mars 08

Tentative d'hommage à Aimé Césaire - son nom sonne déjà comme un poème – ce géant de la poésie, cet homme debout face à l'oppression, cet infatigable penseur du vivre ensemble, celui qui a pu dire: " pour comprendre ma politique, lisez ma poésie ", ce mort qui éclaire la riche philosophie des Antilles françaises, les Glissant, les Chamoiseau, les Confiant.

En ces temps de mortification identitaire, Césaire et ses descendants tracent la voie de notre survie.



Africando - Sabador


Dilated Peoples - The Platform
- - 17.04.2008 | 0 réactions | #link | rss

devanture de sex-shop, genève, 17.04.08

Un hommage à Angela Merkel et son désormais célèbre abyssal décolleté.



akwid-sin ti
- - 16.04.2008 | 0 réactions | #link | rss

Genève en tram, 16.04.08

"The Hidden Battle for the World Food System"
- - 07.04.2008 | 0 réactions | #link | rss

Marseille et sa région, 03.08

NATURE IS BACK

Ravel - Pavane for a Dead Princess
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch