Choo Nam Thomas est une Coréene américaine. En 1996, une série de voyages célestes avec le Seigneur Jésus a changé sa vie et sa destinée. Le Seigneur lui a alors demandé de consigner ses expériences dans l'ouvrage « Le Paradis est si réel ! » afin qu'il serve de témoignage au monde.

En voici quelques extraits :

Les Tunnels d'accès
Le Maître me conduisit de nouveau dans un énorme tunnel. Une fois de plus – à la différence de la plupart des autres tunnels – il était brillant et lumineux. Je compris vite qu'il s'agissait du même tunnel que la fois précédente. Je supposai que ce devait être le tunnel que les gens près de la mort décrivent souvent comme le passage entre cette vie et la suivante.

Les Châteaux d'or
Après notre brève visite au paradis des animaux, le Seigneur et moi nous sommes rendus au bord de l'eau, et nous sommes passés devant de luxueux manoirs et châteaux aux rues d'or pur. Nous nous sommes approchés de l'un des châteaux, et Jésus a ouvert une porte afin que je pénètre à l'intérieur. Mon vocabulaire est trop limité pour que je vous décrive exactement l'intérieur de ce lieu extraordinaire. Les murs étaient en pierres précieuses multicolores qui reluisaient de tous leurs feux.

Les Eaux vives
Nous avons franchi le pont doré et nous nous sommes retrouvés dans une vallée verdoyante. Nous avons longé une jolie route bordée d'une barrière d'or pourvue de nombreuses portes. Le long de la route, j'ai remarqué les arbres fruitiers et les superbes fleurs jaunes habituelles. Les champs étaient parsemés de beaux rochers, et un fleuve aux flots rapides et à l'eau cristalline coulait non loin de nous. « Cette eau est celle de la vie », souligna le Seigneur. C'était la seconde fois que je contemplais ce superbe fleuve. La fois précédente, j'avais même goûté à son eau pure et exquise. Je remarquai que le fleuve d'eau vive était étroit, mais qu'il ne semblait pas avoir de fin.

Les Demeures du Ciel
Lorsque nous avons atterri dans la vallée fertile, Jésus m'a conduite dans une rue d'un blanc pur. J'ai alors remarqué de superbes maisons blanches de chaque côté. La rue immaculée brillait comme du verre. Du reste, tout était blanc. La barrière qui entourait cet endroit était beaucoup plus haute que les maisons que j'avais aperçues depuis le sommet de la colline... Nous nous sommes approchés de l'une des maisons. Elle avait un portail à deux battants bordé d'or et elle était entourée de vitraux. Je remarquai particulièrement la poignée d'or pur... Du reste, toutes les demeures que le Seigneur me fit visiter avaient des salles spacieuses d'une beauté à couper le souffle... « Aimes-tu cet endroit ? » me demanda Jésus. « Oh oui, Seigneur. Il est splendide ! Qui va vivre dans ces maisons que tu me montres ? » « Tous mes enfants habiteront dans les demeures que j'ai préparées pour eux. Ils s'y installeront plus tôt qu'ils le pensent. »

En me tournant dans une autre direction, je remarquai un beau fleuve. Il était bordé d'un mur en pierres, et sur la rive gauche trônaient de belles maisons, de véritables petits châteaux, comme seuls des gens très fortunés peuvent s'en offrir. Le Seigneur m'expliqua : « Ces maisons sont destinées à mes enfants spéciaux ».

La Nouvelle Jérusalem
« Ma fille je t'ai montré la rivière et la Nouvelle Jérusalem. Les maisons que tu as vues étaient à Jérusalem, la Cité Sainte. Quand je ramènerai mes enfants à la maison, nous vivrons tous à Jérusalem. Je veux que tous mes enfants le sachent : cette cité est prête pour eux. » J'avais marché dans cette ville lumineuse. Tout était si éclatant et si brillant que j'avais eu l'impression d'être entourée de neige. Comme Jean (Bible, livre de l'Apocalypse), j'avais remarqué qu'il n'y avait ni églises, ni temples dans la Nouvelle Jérusalem, mais seulement de belles demeures que le Seigneur avait préparées pour ses enfants.

La Vie au Paradis
Nous sommes descendus de la montagne et nous avons marché sur la plage, entre les rochers. C'était le sable le plus blanc et le plus propre que j'aie jamais vu, et la plage était d'une beauté indescriptible. Certains des rochers avoisinants étaient si hauts que je n'en distinguai pas le sommet. Tandis que nous les contournions, je remarquai un grand groupe de personnes qui portaient des tuniques blanches. Chacune avait une apparence différente des autres, et de nombreux enfants jouaient dans le sable. Certains petits tenaient la main des adultes, et tous marchaient et gambadaient allégrement. Voir une place aussi animée et joyeuse était merveilleux. Le Seigneur et moi nous sommes assis sur l'un des gros rochers pendant un certain temps pour admirer la belle scène attirante qui nous faisait face. Puis, il se tourna vers moi et il me dit « J'ai fait bien des choses célestes semblables à celles de la terre pour que mes enfants en jouissent quand ils viendront dans mon Royaume, mais il y a aussi beaucoup de choses qui diffèrent de celles de la terre. J'ai des multitudes de surprises formidables pour mes enfants. »

Les Jardins et les animaux
Jésus prit ma main et me conduisit hors de la salle du trône dans un superbe jardin de fleurs. Le jardin était si vaste que je ne pouvais pas voir où il se terminait. C'était un vrai paradis de beauté, d'amour, de joie et de paix, à la fragrance la plus suave que j'aie jamais connue. C'était le Paradis, et il était plus magnifique que tout ce que j'aurais pu imaginer. Nous en sommes sortis pour emprunter une route étroite et sinueuse qui menait à une montagne surplombant une vallée verte et luxuriante. Je vis des animaux de toutes sortes qui couraient et batifolaient parmi les arbres. Je remarquai surtout un daim particulièrement fort et robuste. Je me rendis compte que ces animaux, généralement considérés comme « sauvages » semblaient très complices.

L'Océan de sang
Nous nous sommes assis sur le sable, au bord de l'océan. Les vagues allaient et venaient devant nous, et soudain, un phénomène bizarre se produisit : le bord de l'eau se changea en sang. Une vague mousseuse rouge foncé déferla devant nous. Ce sang paraissait sale, et je demandai : « Pourquoi ce sang est-il aussi souillé ? ». « C'est mon sang, Choo Nam. Il a lavé tous les péchés de mes enfants ! ». En entendant ces mots, je fondis en larmes. Jésus avait versé son sang pour moi, pour me purifier de tous mes péchés ! Celui qui n'avait jamais rien fait de mal était devenu péché pour moi, afin que je puisse être revêtue de la justice de Dieu. Le sang du parfait Agneau de Dieu m'avait purifiée et libérée. « Ne pleure pas, ma fille », dit-il.

Un Lieu de plaisir
Le Paradis est un lieu de plaisir éternel. Le Seigneur aime réjouir le coeur de ses enfants. Il veut que nous soyons heureux. « Quand j'emmène mes enfants ici, je veux qu'ils prennent du plaisir. Ils peuvent faire beaucoup de choses semblables à celles de la terre. Je veux qu'ils soient heureux ! Il faut que tu te souviennes de tout ce que je t'ai montré et de tout ce dont je t'ai parlé. »

Un Eden
Plus j'étudie le livre de la Genèse (Bible), plus je réalise que le jardin d'Eden a été la réplique du Paradis sur la terre. C'est le genre d'existence dont Dieu veut que ses enfants bénéficient. Il n'y avait ni mort, ni souffrances, ni douleurs, ni ténèbres, ni maladies en Eden, et il n'y en aura sûrement pas non plus dans notre demeure céleste ! Je suis certaine que le Paradis est le prototype de tout ce qui est beau sur terre. « Mes enfants seront comblés. C'est pour cela que je leur ai dit de renoncer aux choses mondaines pour me plaire. S'ils m'obéissent, ils peuvent avoir tout ce dont ils ont besoin pendant qu'ils sont sur terre. Je veux simplement que leur coeur me fasse passer en premier et qu'ils mènent une vie pure, parce que je les aime et que je veux les conduire tous ici. »

Un Lieu d'adoration
La pièce se remplit ensuite de gens qui portaient des tuniques blanches et des couronnes d'argent. Ils se prosternèrent en présence du Seigneur, et moi aussi. J'eus l'impression que la pièce s'élargissait pour accueillir un nombre toujours croissant de gens de toutes couleurs et de toute races. Ce fut un moment d'adoration solennelle et sacrée devant le Seigneur. C'était la plus grande salle où je m'étais jamais trouvée, on aurait dit une gigantesque salle de bal qui contenait des milliers et des milliers de personnes. Des pierres précieuses étincelaient sur les murs, et le sol était en marbre blanc immaculé. « Ils m'adorent. Ils m'adorent continuellement », expliqua le Seigneur. C'était donc pour cela que tous ces gens étaient rassemblés en ce lieu. Je dois admettre que je me sentis plutôt intimidée par son apparence lorsqu'il s'assit sur le trône dans sa gloire éblouissante.

Les Anges
Ces derniers temps, comme moi, beaucoup de gens font de mystérieuses expériences avec les anges. Ceux-ci nous visitent comme ils le faisaient autrefois. Ils assurent aux hommes que Dieu les aime, et ils les avertissent des choses à venir. Comme Jésus me l'a souvent dit, nous sommes vraiment dans les derniers jours. Les anges sont des messagers. J'ai rencontré l'un d'eux. Ce sont des êtres merveilleux, qui irradient l'amour et la gloire de Dieu. Ils aiment adorer le Père dans le Ciel, et ils lui obéissent en nous transmettant son message ici-bas.

Rend témoignage !
« Je te dis tout cela et je te montre ces choses afin que tu puisses en parler au monde. »

« Je sais que beaucoup de mes enfants croient que je ne viendrai pas les chercher avant très longtemps. Certains s'imaginent même que je ne reviendrai jamais, mais je veux que tu leur dises que mon Royaume est préparé pour ceux qui sont prêts et qui m'attendent. Mon retour est imminent. »

« Je veux que tu te souviennes de tout ce que je t'ai dit et montré. Fais en sorte de tout noter. Je veux être certain que tout le monde comprendra tout ce que je vais te montrer et te révéler. »

« Ma fille Choo Nam, je veux que tu sois patiente, poursuivit-il, car il me faudra un certain temps pour te montrer et te dire ce que veux te révéler. Il y a beaucoup à faire, car tu vas écrire un livre pour moi. »
« Je veux que mes enfants le lisent, car beaucoup éprouvent des doutes concernant le Paradis. Je désire qu'ils croient à l'existence du Paradis et qu'ils mènent une vie pure et obéissante pour pouvoir entrer dans mon Royaume. »
« Ce livre exposera toutes mes paroles et le Royaume que j'ai préparé pour quiconque veut y entrer. Tout est déjà prêt. »

« Je ne veux pas que tu manques le moindre détail de ce que je te montrerai ou te dirai, m'avertit-il. Rien de plus, rien de moins. Tout doit être exactement comme je te le révèle. »

« Je désire que tout soit bien clair dans ta tête. C'est pour cela que je t'ai répété à maintes reprises des points importants, et que je t'ai montré plusieurs fois les mêmes choses. »

« Le Paradis est un lieu préparé pour des personnes préparées »


Aussi paru sur ce blog : ILS ONT VU L'ENFER - Choo Thomas