Où vais-je après la mort ?
articles
réactions
- - 07.01.2013 | 0 réactions | #link | rss

Paroles :

Quel Sauveur merveilleux je possède !

Il s'est sacrifié pour moi
Et sa vie innocente, il cède

Pour mourir sur l'infâme bois
.

Il renonce à la gloire céleste

Pour le plan rédempteur de Dieu.

L'apparence est la plus modeste,

ô quel prix pour me rendre heureux.

Attaché à la croix pour moi,

Attaché à la croix pour moi,

Il a pris mon péché,

Il m'a délivré,

Attaché à la croix pour moi.


Maltraité, innocent, pour ma vie,

Pour mes iniquités, brisé

Et chargé de mes maladies,

Il mourut pour guérir, sauver.
- - 01.07.2011 | 0 réactions | #link | rss

Si nous chantons une simple mélodie
Cette chanson c'est pour honorer la vie
Pour rappeler que tant d'enfants n'ont pu naître
Et appeler au respect de tous les êtres




                     Ils n'ont pas pu voir le soleil
                                            Ni contempler le bleu du ciel
                                            Ils n'ont pas admiré les fleurs
                                            Ils n'ont pas senti leur odeur
                                            Ils n'ont pas entendu les rires
                                            Ni connu le baiser du soir
                                            Pas de bras pour les accueillir
                                            Ni de coeur pour les recevoir

                     En pensant à tous ces petits
                                            Qui jamais ne verront la vie
                                            Comment rester indifférent
                                            Et prétendre rester ignorant
                                            Nos yeux pleurent et nos coeurs sont lourds
                                            Nos mains se lèvent pour supplier
                                            Protéger ces fruits de l'amour
                                            Unissons-nous pour les sauver

                     Il est un lieu auprès du Père
                                            Où tous ces enfants sont reçus
                                            Baignés d'amour et de lumière
                                            Là-bas où on ne pleure plus
                                            Ce sera beau de découvrir
                                            Tous ceux qui ont dû nous quitter
                                            Et de pouvoir se réjouir
                                            Car nous serons tous consolés


- - 17.06.2011 | 11 réactions | #link | rss

« L'Enfer est REEL, j'y suis allée ! »

Voici quelques extraits du témoignage d'une jeune fille de 15 ans, qui a grandi dans une famille chrétienne. Plus tard elle a rétrogradé dans sa marche, se retrouvant en train de mourir à cause d'une overdose, et elle se voyait aller en Enfer. Heureusement, Dieu lui a été donné une deuxième chance et une mission de revenir et d'avertir les perdus, les rétrogradés et les tièdes avec un message urgent.

Je m'appelle Jennifer Perez et j'ai 15 ans. Il est difficile pour une jeune fille comme moi de venir vers vous et reconnaître mes propres erreurs. Mais j'ai le St Esprit, qui m'aidera, et me donnera la force dont j'ai besoin. Avant tout je voudrais dire que c'est pour l'honneur et la gloire de mon Dieu Jésus-Christ.
Je ne veux pas raconter une doctrine ou inventer une nouvelle doctrine, je vais simplement vous raconter ce que j'ai vu, ce que j'ai entendu, et ce que j'ai ressenti.

J'aimerais vous parler de ma famille. Mes parents sont chrétiens, et ils m'ont toujours donné de bons exemples, et montré le chemin du Seigneur. Je suis devenu chrétienne il y a 3 ans, j'ai accepté le Seigneur avec le frère Nicky Cruz.

J'ai marché dans les voies du Seigneur pendant 2 ans. Mais quand j'ai commencé mes études secondaires supérieures, j'ai commencé à être rebelle et j'ai quitté les voies du Seigneur. Ce sont mes amis qui m'ont appris à faire ces choses. Je croyais que j'étais chrétienne, et que j'allais amener mes amis à devenir chrétiens. Mais, au contraire, ce sont eux qui m'ont amenée dans le monde, j'étais devenue rebelle contre mes parents, et eux croyaient que c'était simplement quelque chose que les jeunes traversent. Mais en réalité, c'était la drogue qui me faisait agir ainsi. Des mauvais esprits étaient entrés en moi quand je me rebellais contre mes parents.

Mon témoignage commence le
2 mai 1997.
... Après cela je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Mais quand j'ai pu voir,
j'ai ressenti mon esprit sortir hors de mon corps. J'étais déjà à l'hôpital, je voyais les docteurs et les infirmières tout autour de moi. Alors que j'étais en dehors de mon corps, j'ai vu mon corps physique sur le lit. Vous savez comme quand vous voyez votre reflet dans un miroir. Mais là je ne voyais pas un reflet de moi-même, mais je voyais mon corps sur le lit. Quand je me suis retournée, il y avait deux hommes habillés en rouge « viens avec nous » et ils m'ont pris chacun par un bras. Ils m'ont amenée dans un endroit, et quand j'ai regardé où j'étais, j'étais au Ciel. La première chose que j'ai vue, c'était un grand mur magnifique. Il était blanc et allait si loin que je ne pouvais même pas voir où cela se terminait. Au milieu du mur, il y avait une porte, une porte très large, mais elle était fermée.

Dans l'Ancien Testament, Moïse parle du tabernacle et décrit toute sa disposition. Je me suis rappelée cela, et j'ai vu que le mur y ressemblait. Juste à coté de la porte, il y avait une large chaise, et il y en avait une plus petite près du coté droit. Elles avaient l'air d'être fabriquées en or. A ma droite, il y avait une porte noire très large, il faisait tellement noir autour, mais je savais que c'était une porte à cause de la poignée. C'était une porte très laide. A ma gauche,
il y avait un Paradis, il y avait des arbres, une cascade d'eau claire comme du cristal et de l'herbe. C'était un endroit tellement paisible, mais il n'y avait personne.

J'ai regardé et j'ai vu le Père (Dieu) en face de moi. Je ne pouvais voir son visage à cause de Sa gloire
, elle était si grande, si claire, elle brillait et éclairait tout le ciel. Sa gloire rendait tout lumineux. Il n'y avait pas de soleil, ni de lune, ni d'étoiles. Il était la lumière. J'ai vu Son corps, et Son corps était avec le Fils, ils étaient Un, l'un dans l'autre. Ils étaient ensemble, je pouvais voir leur séparation, mais ils étaient l'un dans l'autre, ils étaient ensemble. Juste à coté d'eux il y avait deux anges, Gabriel et Michael. Je connaissais leur nom, parce qu'il était écrit en or sur leur front.

Quand je me suis trouvée en face du Père, je me sentais très sale. Je suis tombée à genou et j'ai pleuré. J'étais très honteuse de moi-même. Comme j'étais là devant le Seigneur, Il m'a montré le film de ma vie, du début jusqu'à maintenant.
Il m'a dit que la partie la plus importante était les choses que j'avais faites après avoir été sauvée. Je disais à mes amis que j'étais chrétienne, mais je ne montrais aucun fruit. Et Il m'a dit que ma destinée était en Enfer.

L'ange Gabriel est venu et m'a pris par le bras. Il m'a amenée vers cette laide porte noire, la porte que je ne voulais même pas regarder. J'essayais de m'arrêter, mais j'étais en esprit, et alors nous sommes passés au travers de la porte. Quand j'étais de l'autre coté de la porte,
il faisait très noir tout autour de moi, je ne pouvais même pas me voir. Puis j'ai commencé à tomber très vite, comme dans les montagnes russes. Comme je tombais, il commençait à faire de plus en plus chaud. J'ai fermé les yeux, je ne voulais pas voir où j'étais.

Quand nous nous sommes arrêtés, j'ai ouvert les yeux, et je me tenais sur une grande route. Je ne savais où elle allait. Mais la première chose que j'ai senti, c'était
la soif. J'avais vraiment très soif, je n'arrêtais pas de dire à l'ange: « j'ai soif, j'ai soif » Mais c'était comme s'il ne m'entendait pas. J'ai commencé à pleurer, et quand les larmes tombaient sur mes joues, elles se vaporisaient complètement. Il y avait là l'odeur du soufre, comme des pneus en feu. J'essayais de me couvrir le nez, mais cela rendait l'odeur plus forte. Tous mes sens étaient très sensibles. Les petits poils de mes bras disparaissaient. Je sentais la chaleur, il faisait très chaud.

Quand j'ai commencé à regarder autour de moi, je voyais
des gens qui étaient tourmentés par des démons. Il y avait là une femme qui souffrait, un démon la torturait. Le démon lui coupait la tête, et avec une longue lance il la transperçait partout. Dans ses yeux, dans son corps, dans ses pieds, dans ses mains, n'importe où, ça n'avait pas d'importance. Puis il lui remettait sa tête sur son corps et il la transperçait et transperçait. Elle pleurait avec des cris perçants d'agonie.

Puis j'ai vu un autre démon, ce démon tourmentait un jeune homme âgé de 21-23 ans.
Cet homme avait une chaîne autour de son cou, et il se tenait devant un puits de feu. Ce démon le prenait par ses cheveux et avec la chaîne, il jetait l'homme dans le puits de feu, puis le ressortait et le transperçait et le transperçait sans arrêt. Cela en continu, et chaque fois qu'il entrait dans le puits, je ne pouvais entendre ses cris, mais quand le démon le sortait hors du puits, il criait d'agonie. J'essayais de couvrir mes oreilles pour ne plus entendre le son horrible, mais je pouvais encore l'entendre. Mes oreilles étaient plus sensibles.

Je regardais vers un autre démon, et ce démon était très laid, les deux autres étaient laids aussi, mais celui-ci était le plus laid. Il avait des caractéristiques de beaucoup d'animaux différents. Je ne peux même pas l'expliquer en paroles. Il allait partout pour effrayer les gens, et les gens étaient très effrayés. Et puis j'ai vu un autre démon, mais ce démon était beau. Il ressemblait à un ange de Dieu, mais il ne l'était pas. La différence entre les anges de Dieu et les démons, c'est que les démons n'avaient pas leur nom écrit en or sur leur front, mais les anges de Dieu si.

Après cela, je me retournai vers l'ange Gabriel, et il regardait vers le haut. J'ai pensé qu'il ne voulait pas voir les gens qui se faisaient torturer. J'ai pensé en moi-même,
« Pourquoi est-il encore ici? Ne suis-je pas supposée attendre mon tour pour être torturée? » J'avais également soif. Et j'ai crié à l'ange, « J'ai soif, j'ai soif » Je crois qu'il m'a entendue car il m'a regardée et il m'a dit: « Le Seigneur va te donner encore une chance. »

Immédiatement quand il a dit cela, toute ma soif, toute mon agonie, toutes mes souffrances ont tout simplement disparu. Je me sentais paisible. Et puis il m'a pris par la main et nous étions sur le point de remonter quand tout à coup, j'ai entendu quelqu'un qui m'appelait par mon nom « Jennifer, aide-moi, aide-moi » J'ai regardé vers le bas. Je voulais voir qui c'était, mais quand j'ai regardé les flammes ont caché son visage. Cela avait le son d'une voix de fille. Je pouvais seulement voir ses mains qui étaient tendues, voulant que je l'aide. J'avais un tel désir de l'aider. Quand j'ai essayé, je ne pouvais pas, car ma main passait au travers des siennes. Je voulais tellement l'aider, mais vous voyez, elle n'avait aucun espoir. Je ne pouvais l'aider. Et lorsque je regardais autour de moi, j'ai vu mes amis, des gens que je connaissais, et d'autres gens. Ils avaient l'air familier, mais je ne savais qui ils étaient. Je ne connaissais par leurs vies, mais quand j'ai vu des amies d'école, là, cela m'a heurté. J'ai pensé en moi-même, « peut-être que le mauvais témoignage que je leur donnais, en disant que j'étais chrétienne, mais agissant comme elles, a fait qu'elles ne voulaient pas connaître Dieu et elles se sont détournées de Lui. Peut-être était-ce à cause de moi qu'elles sont ici? »

Moi je pense que dans l'Enfer il n'y a pas de temps, il n'y a pas de passé, de présent ou de futur, tout est pareil.
Les gens sont destinés à y aller. Mais comme je l'ai dit au début, je ne veux pas inventer une doctrine, mais c'est ce que j'ai vu là bas. Les gens que j'y ai vus sont encore en vie aujourd'hui.

Puis l'ange m'a ramené dans la présence de Dieu. Quand je me tenais devant Lui, j'étais sur mes genoux en pleurant et en pleurant. Je ne voulais toujours pas regarder Son visage, car j'étais honteuse. Mais le Seigneur, avec une telle douceur dans Sa voix me dit
« Je t'aime » Comme Il le dit à vous tous qui lisez ce texte en ce moment. Mais Il me le disait directement à moi. Il m'a dit qu'Il me pardonnait pour tout ce que j'avais fait quand je l'ai offensé, Il m'a tout pardonné. Pendant ce temps, je regardais vers le haut et beaucoup d'esprits mauvais sortaient hors de moi. Quand je me droguais cela ouvrait des portes, et ces mauvais esprits venaient en moi. Ils venaient me torturer. La manière dont je réagissais ce n'était pas vraiment moi, c'était les mauvais esprits en moi. Mais le Seigneur m'a nettoyée de tous ces mauvais esprits.

Aussi Il m'a montré le futur. Il m'a montré la Terre et comment les choses allaient se passer, les évènements qui allaient se passer. La vision qui m'a été donnée était à partir de maintenant jusqu'à l'Enlèvement. Il ne m'a pas montré l'Enlèvement, mais Il m'a montré les choses qui allaient se passer avant cela.
Chaque jour nous nous en approchons de plus en plus, et je vous dis que l'enlèvement est proche. Vous avez besoin de vous examiner, d'examiner votre vie et posez-vous la question, « Suis-je prêt pour aller vers le Seigneur ? » Le Seigneur m'a montré cela, mais Il m'a dit de ne le raconter à personne, mais d'attendre que la fin s'approche, je ne veux pas tenter Dieu, c'est pour cela que je ne dirai pas ce que j'ai vu. Mais je vous dis et je vous préviens que l'Enlèvement est proche.

Je lis en Joël 2:28 « Après cela, je répandrai mon Esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions », c'est une des dernières prophéties, toutes les autres ont déjà été accomplies. Cette prophétie est une des seules qui n'a pas encore été accomplie, et je vous dis maintenant qu'elle est entrain de s'accomplir. Beaucoup de jeunes gens se lèvent et prêchent la Parole de Dieu. Le Diable veut construire une armée de jeunes gens, mais le Seigneur est plus puissant. Et si vous acceptez vraiment le Seigneur et que vous voulez le servir, Il vous donnera la force pour vaincre le diable, afin que vous puissiez prêcher la Parole partout dans ce monde, comme Il l'a commandé dans la Bible. Il m'a dit que j'avais une mission, et que cette mission était de raconter ma vision aux jeunes. Même si je ne veux pas faire cela, c'est un commandement que le Seigneur m'a donné, et je l'accomplirai.

... Je vous parle à vous parents. Ne vous arrêtez jamais de prier pour vos enfants. S'ils ne marchent pas avec le Seigneur, continuez à prier pour eux, n'abandonnez jamais. Mes parents n'ont jamais abandonné, et regardez où j'en suis aujourd'hui, prêchant la Parole de Dieu; racontant aux jeunes de venir servir le Seigneur, car ils ont besoin de Lui.

Et je voudrais donner un message à tous, je voudrais que vous pensiez un peu à vous, examinez-vous. Pensez, « pourquoi me tracasserais-je de ce que les autres pensent sur moi? » Moi je me tracassais de ce que les autres pourraient dire de moi, mais maintenant je comprends qu'ils ne m'aimaient pas. Ils ne seront pas là avec moi quand je serais face au Seigneur. Je me rappelle quand j'étais devant le Seigneur, mes amis n'étaient pas là pour m'aider, ma famille n'était pas là pour m'aider, ni mon pasteur, ni mon église n'était là pour m'aider. J'étais là, toute seule et je devais me défendre toute seule. Devant Lui, il est impossible de mentir, car Il est tellement Saint. Et quand j'étais là je sentais que je n'avais pas ma place là, car j'étais une pécheresse et dans le Ciel c'est Saint.

Je vous dis aujourd'hui que
si vous n'avez pas accepté le Seigneur Jésus, alors acceptez-le aujourd'hui. Ceci est la décision la plus importante de toute votre vie. Je ne vous raconte pas tout cela pour vous faire peur, mais afin de voir Sa miséricorde, Son amour qu'Il a pour nous. Lui, le Père, a envoyé Son Fils pour mourir pour nous. Alors chaque petite goutte de Son sang qui a coulé, pardonne tous nos péchés. Si vous voulez accepter le Seigneur, c'est la décision la plus importante de votre vie. Venez vers le Seigneur, ne vous tracassez pas de ce que les autres pensent de vous. Si vous voulez servir le Seigneur, alors faites-le de tout votre cœur. Ne le faites pas seulement en paroles. Dites-le avec votre cœur et votre pensée. Ne te tracasses pas pour ton futur, tracasse-toi pour aujourd'hui, tu ne sais pas quand tu vas mourir.

J'ai seulement 15 ans et un mois, je ne pensais jamais
que j'allais mourir à 15 ans, jamais.

Mais vous avez besoin d'y penser. Ma vie ne m'appartient pas, votre vie ne vous appartient pas, on emprunte notre vie, notre vie appartient à Dieu. Nous en profitons par le fait qu'on s'en foute, en allant dans le monde, en faisant les choses de ce monde. Le monde a beaucoup à offrir, mais rappelez vous que Dieu a encore plus à nous offrir. Le monde a l'Enfer et la mort, mais Dieu a la vie éternelle. La vie éternelle c'est pour toujours.

Maintenant si vous voulez accepter le Seigneur, veuillez baisser la tête et fermer vos yeux,
Seigneur Dieu, dans le nom de Jésus, je viens vers Toi. O mon Seigneur Dieu en ce moment je veux t'accepter comme mon Sauveur, je veux que tu viennes dans ma vie. Comme la sœur disait dans son témoignage que l'Enfer était réel, elle y était. Seigneur Dieu, je te demande de me pardonner pour tous les péchés que j'ai commis. Pardonne-moi pour tout ce que j'ai fait. Chaque petit péché secret, mon Seigneur Dieu, je te le révèle, alors s'il te plaît, pardonne-moi pour tout cela. Seigneur Dieu, je crois que Tu es mort pour moi à la croix et que tu es ressuscité d'entre les morts. Je crois que Tu viens dans mon cœur, que Tu règnes dans mon cœur, et que Tu es dans mon cœur. Je lirai Ta Parole, et je veux être plus dans Ta Parole. J'irai à l'église. Tu as dit que quand deux ou trois personnes sont assemblées ensemble, Tu es là. Mon Seigneur, je veux être là où Tu es! Je prie tout cela dans le nom de Jésus. Amen. »

Si vous avez prié cette prière, je veux vous souhaiter le bienvenue dans le Royaume des Cieux. Maintenant tu as des frères et sœurs partout dans le monde. Ceci est la décision la plus importante que vous ferez alors n'en abusez pas. Ne retournez pas dans ce monde. Le monde conduit à la mort, mais Dieu conduit à la vie éternelle.

A chaque moment vous devez vivre votre vie comme si c'était
le dernier jour, et le dernier moment de votre vie.

Si ce témoignage à touché votre cœur, donnez-le à un ami, afin qu'il puisse également accepter Dieu dans son cœur. Ne laissez pas passer ce moment, car cela peut être le dernier.

- - 29.07.2009 | 27 réactions | #link | rss
Après avoir expérimenté les profondeurs de l'Enfer pendant trente jours, Mary K. Baxter fut emmenée en esprit par le Seigneur au Paradis durant dix jours. Voici un aperçu – tiré de ses livres « Une révélation divine du Paradis » et « Une révélation divine de l'Enfer » – de la beauté et de la joie extraordinaire qui attend chaque croyant en Jésus-Christ au Paradis.

Une nuit, le Seigneur me visita et me dit qu'Il m'avait choisie pour une mission spéciale.
« Mon enfant, dit-Il, Je me manifesterai à toi afin que tu amènes les gens des ténèbres à la lumière. Je t'ai choisie pour un but : tu écriras et rapporteras les choses que Je te montrerai et te dirai. »

Les portes du Paradis
Alors que l'ange et moi approchions des deux immenses portes du Paradis encastrées dans un mur gigantesque, nous vîmes deux anges exceptionnellement grands, avec des épées. Ils mesuraient environ quinze mètres de hauteur et leurs cheveux étaient semblables à de l'or tissé. Les grilles étaient si hautes que je n'en voyais pas le sommet. C'était la plus belle oeuvre d'art que je n'avais jamais vue. Un ange tenant un livre à la main franchit les portes. Après avoir vérifié dans le livre, l'ange fit signe de la tête pour confirmer que je pouvais entrer. Lecteur, vous ne pouvez pas rentrer dans le Paradis, si votre nom n'est pas inscrit dans le Livre de Vie de l'Agneau.

Les citoyens du Ciel
Les citoyens, joyeux, que je vis au Ciel, semblaient provenir de différents pays et époques. Je notai de nombreuses nationalités. Je vis des familles réunies ensemble. Tout le monde était joyeux, se rendant quelque part, appliqué à une tâche, souriant. Une grâce rayonnante se voyait sur chaque visage que je regardais. Tous les saints du Paradis semblaient occupés. Ils étaient constamment affairés. Ils passaient leur temps à prier et glorifier Dieu. Des chants étaient sur chaque lèvre. La musique était dans le coeur de chacun et remplissait l'atmosphère. Notre temps sera employé à servir Dieu. La silhouette de tous les gens que je vis au Paradis était glorifiée et belle. Pas un seul n'avait de cicatrices. Ils étaient tous beaux et resplendissants.

Le trône de Dieu
D'immenses rayons de feux, des lumières éclatantes et une puissance majestueuse se présentèrent à mes yeux. Au centre du feu et des lumières se tenait le trône de Dieu. Sur le trône, je vis l'image de Dieu. Joie, paix et amour émanaient du Dieu tout-puissant. Autour du trône, l'air était peuplé de chérubins qui chantaient et embrassaient le Seigneur sur Son visage, Ses mains, et Ses pieds. Leur chant disait : « Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu tout-puissant. »

     

Aucune imperfection
Il n'y a ni défaut, ni trace de péché au Paradis. De mon point de vue, le seul signe du péché au Paradis sera les cicatrices aux mains, aux pieds et au côté de Jésus. Ceci sera un rappel éternel du sacrifice que notre Seigneur béni a payé pour le prix de notre rédemption.

La Nouvelle Jérusalem
Au loin, j'aperçus deux montagnes faites d'or pur. Et plus près de moi, je vis deux portails en or, incrustés de diamants et d'autres pierres précieuses. Je sus que c'était la nouvelle terre, et que la ville exposée devant mes yeux dans toute sa splendeur était la Nouvelle Jérusalem, la ville de Dieu, qui descendra sur terre.

La bibliothèque céleste
Un ange m'emporta au Paradis et me montra une très grande salle avec des murs en or massif. Cette scène me fit penser à une immense bibliothèque, sauf que les livres étaient encastrés dans les murs au lieu d'être posés sur des étagères. Des anges en robe longue retiraient les livres des murs et les étudiaient attentivement. Ils semblaient avoir reçu des ordres stricts sur leur tâche. L'ange à mes côtés me dit que ces livres contenaient la vie de chaque personne née sur terre. On me dit qu'il y avait plusieurs autres salles comme celle-ci, avec davantage de registres. De temps en temps, les archanges apportaient ces registres à Dieu pour avoir Son approbation ou Sa désapprobation. Ces livres contenaient les requêtes des prières, les prophéties, les attitudes, la croissance dans le Seigneur, les âmes amenées au Christ, le fruit de l'Esprit et bien d'autres choses encore. Chaque chose que nous faisons sur terre est notée dans un de ces livres par les anges. Il arrive fréquemment qu'un ange prenne un livre et lave les pages avec un chiffon doux. Et les pages purifiées deviennent rouges.

Les larmes au Paradis
Il versa les larmes contenues dans le bol en or dans la bouteille. Puis il saisit un des livres et l'ouvrit. Les pages du livre étaient complètement blanches. Le gardien de la salle me dit : « Ce sont les larmes des saints de Dieu sur terre, quand ils pleurent à Dieu. Regarde ce qui se passe. » Alors, l'homme versa une goutte, une toute petite goutte de larmes, sur la première page du livre. A cet instant, des mots commencèrent à apparaître immédiatement. A chaque fois qu'une larme tombait sur la page, une page entière d'écriture apparaissait. Quand il ferma le livre et parla, il semblait alors s'adresser à toute l'humanité autant qu'à moi : « Les prières les plus parfaites sont celles qui ont été baignées des larmes venant des coeurs et des âmes des hommes et des femmes de la terre. » L'une des merveilleuses choses concernant le Paradis, c'est que nos larmes et nos peines seront remplacées par une joie éternelle comme la Parole de Dieu le promet.

Dieu ouvre Le livre
Immédiatement, nous fûmes transportés dans une immense place où se tenaient des milliers de milliers de gens et d'êtres célestes. En peu de temps, la présence des gens sembla s'effacer devant la manifestation encore plus grande de la Gloire de Dieu qui se répandit partout. Je vis un immense nuage, une nuée et l'image de Dieu au-dedans. Je ne pus voir le visage de Dieu mais je vis la gloire de Dieu et un arc-en-ciel au dessus du trône. Soudain, je vis un livre posé sur un immense autel devant le trône de Dieu. L'ange me dit que ce livre contenait les prières des saints et que Dieu s'apprêtait à envoyer Ses anges sur terre en réponse aux cris de leur coeur. Dès que Dieu ouvrit le livre, les pages commencèrent à s'en détacher et à voler en direction des mains des anges à cheval. J'entendis Sa voix, comme le bruit d'un grand tonnerre, criant et disant : « Allez répondre aux prières de celle-ci ! Allez répondre aux prières de celui-ci ! »

Les échelles célestes
Je vis une grande échelle spirituelle qui descendait du Ciel sur la terre. A une extrémité de l'échelle, des anges descendaient vers la terre, tandis qu'à l'autre extrémité, des anges montaient de la terre vers le Ciel. Les anges sur cette échelle n'avaient pas d'ailes, mais ils avaient chacun un livre avec un nom écrit sur la couverture. Certains anges semblaient donner des directives et répondre aux questions posées par d'autres anges. Une fois les instructions reçues et les réponses données, les anges disparaissaient. Je vis également d'autres échelles dans d'autres parties de la terre. Les anges étaient constamment en mouvement, montant et descendant. Les anges se déplaçaient avec force et autorité, car ils étaient les messagers de Dieu exécutant Ses ordres.

Les entrepôts de bénédictions
Saints, le Seigneur a des entrepôts de bénédictions, juste pour vous. Ils attendent dans le Paradis que vous les réclamiez et les receviez à présent, sur terre. Dieu veut vous sauver. Il veut vous délivrer. Il veut vous guérir. « Mon enfant, me dit-il, ceci est pour mon peuple. Pour les pécheurs de la terre, si seulement ils y croient. Je suis mort pour rendre cela possible. » En regardant Ses yeux, je vis qu'il souhaitait que les gens croient que Lui, Jésus-Christ, était mort pour eux afin que nous puissions tous être guéris. « Les guérisons attendent les gens de la terre, dit-Il. Le jour viendra où il y aura une avalanche de miracles et de guérisons sur terre. » Il poursuivit : « Mon enfant, aussi loin que tu puisses voir, tout ceci sont des entrepôts. Les bénédictions contenues ici attendent que les gens croient. Tout ce qu'ils ont à faire c'est de croire et de recevoir. De croire que Je suis le Seigneur Jésus-Christ, que Je suis capable de faire ces choses, et qu'ils reçoivent mes dons. »

Une âme nouvellement sauvée sur terre
Pendant que j'observais tout ceci, le livre portant le nom de l'homme racheté fut remis dans les mains d'un des saints. Page après page, le témoignage de sa vie passée fut lavé. Ils levèrent les pages une par une et je vis que chaque page avait été lavé par le sang de Jésus. Il ne restait plus aucune trace des péchés de cette personne. Je vis l'ange déposer le livre sur l'autel de Dieu puis se prosterner. Dieu dit : « Une autre âme a été rachetée par le Sang de Mon Fils. Une autre personne a reçu le salut éternel par le Sang de Mon Fils. » Toutes les cloches du Paradis sonnaient ! Toute la population du Paradis criait ! Je me prosternai et commençai à louer Dieu.

Les anges et les gagneurs d'âmes
Je vis des anges lire le compte rendu des oeuvres que nous faisions sur terre. Certains anges avaient des ailes et d'autres pas. Certains étaient très grands et d'autres petits. Mais chacun avait un visage distinct. Les anges pouvaient être identifiés à leurs visages, comme les hommes sur la terre. Je vis des anges très actifs, tailler de très gros diamants et les placer dans les fondations de magnifiques manoirs. Les diamants faisaient une trentaine de centimètres d'épaisseur et une soixantaine de centimètres de longueur. Ils étaient splendides. Chaque fois qu'une âme est gagnée pour Dieu, un diamant est ajouté à la demeure du gagneur d'âmes. Aucune oeuvre n'est vaine lorsqu'elle est accomplie pour Dieu.

Rend témoignage !
« Tu as une mission à accomplir pour Dieu. Tu dois informer les gens de la terre de ce qui se passe ici. Dieu ne te montre qu'une partie du Paradis. »

« Lorsque tu retourneras sur terre, insista-t-il, souviens-toi que ce n'est pas toi qui produis la guérison. Ce n'est pas le vase qui guérit, c'est Moi. Prononce juste ma Parole et prie, et je guérirai. Crois que je peux le faire ! »

« Mon enfant, le Seigneur m'a ordonné de te montrer plusieurs choses. Parle aux gens de ces choses. »


Aussi paru sur ce blog : ILS ONT VU L'ENFER - Mary K. Baxter

- - 10.05.2008 | 10 réactions | #link | rss
Voici quelques extraits du témoignage de Mary K. Baxter, recueillis de son livre « une révélation divine de l'Enfer ». Ce dernier est salutaire en ce qu'il décrit de façon détaillée les conséquences néfastes et éternelles qui attendent l'âme de celui qui ne prend pas garde à la manière dont il organise son voyage terrestre très éphémère. Il est un véritable avertissement.

Pendant une période de sa vie, Mary Kathryn Baxter reçut la visite du Seigneur chaque nuit pendant 40 jours. Il lui révéla les horreurs de l'Enfer durant 30 nuits et les gloires du Paradis pendant 10 nuits. Il lui dit que ce message était pour le monde entier.

« Tu es née pour accomplir cette mission, écrire et faire connaître ce que Je t'ai montré et dit. Car ces choses sont fidèles et véritables. Tu es appelée à faire savoir au monde que l'Enfer existe et que moi, Jésus, J'ai été envoyé par Dieu pour sauver les hommes de ce tourment. »


Beaucoup de gens croient qu'il n'y a plus rien après la mort, d'où l'adage : « on ne vit qu'une fois ». Il faut donc « profiter » au maximum de la vie. Et même de nombreuses personnes qui ont « donné leur vie » au Seigneur Jésus-Christ, au lieu de prendre Son joug doux et Son fardeau léger, adhèrent à cette logique. La Bible atteste pourtant, et à de multiples occasions, de la résurrection future de touts les morts, et spécifie les conditions à remplir pour partager l'éternité avec le Seigneur.

En mars 1976, alors que je priais à la maison, je reçus une visite du Seigneur Jésus-Christ :
« Je suis Jésus-Christ, ton Seigneur, je désire te donner une révélation afin de préparer les saints à Mon retour et mener beaucoup de gens vers la droiture. Les puissances des ténèbres sont réelles et Mes jugements sont véritables. Mon enfant, je t'emmènerai en Enfer par mon Esprit et je te montrerai de nombreuses choses que je veux que le monde sache. Je te visiterai plusieurs fois, Je sortirai ton esprit hors de ton corps et t'emporterai en Enfer. Les choses que tu verras resteront à jamais gravées dans ta mémoire. Le monde doit connaître la réalité de l'Enfer. De nombreux pécheurs et même certains parmi Mon peuple ne croient pas que l'Enfer existe. Je t'ai choisie afin que tu leur révèles ces vérités. Tout ce que je te montrerai en Enfer est vrai, ainsi que les autres choses. »

J'avais tous mes sens en Enfer. Tous ceux qui sont en Enfer sont en possession de toutes leurs facultés. Les miennes fonctionnaient à présent à plein régime. La peur était présente de toutes parts, d'inexprimables dangers menaçaient dans chaque recoin. Il y avait des portes de la taille de petites fenêtres, situées en haut du tunnel qui s'ouvraient et se fermaient rapidement. Des hurlements remplissaient l'air chaque fois que des créatures démoniaques volaient au-dessus de nous, en direction ou en provenance des portes de l'Enfer. Je regardai mon corps. Pour la première fois, je remarquai que j'étais sous la forme d'esprit et qu'il avait la même silhouette que mon corps.

A la sortie du tunnel, Jésus et moi arrivâmes sur un sentier avec de larges bandes de terre sur chaque côté. Il y avait des fosses de feu à perte de vue. Elles faisaient environ un mètre vingt de large et quatre-vingt-dix centimètres de profondeur et avaient la forme d'une cuvette.

Je me tins à côté de Jésus sur le sentier et regardai à l'intérieur de l'une des fosses. Du soufre était incrusté sur la paroi de la fosse rougeoyante comme du charbon embrasé. Au centre se tenait une âme perdue, venue en Enfer après sa mort. Du feu démarra du fond du trou, balaya le haut puis revêtit l'âme perdue de flammes. L'instant d'après, le feu redevenait braises pour repartir de plus belle tourmenter l'âme. En regardant plus attentivement, je m'aperçus que cette âme perdue était emprisonnée à l'intérieur d'un squelette. La forme squelettique d'une femme contenant une brume grisâtre s'adressait à Jésus. Des lambeaux de chair en décomposition pendaient de ses os et tombaient calcinés dans le fond du puits. Les orbites oculaires, où se trouvaient ses yeux auparavant, étaient vides. Elle n'avait pas de cheveux. Le feu commençait à ses pieds en petites flammes puis progressait petit à petit sur son corps. La femme paraissait être constamment en flammes même quand le feu n'était que braises. Des cris et des gémissements de désespoir sortaient du plus profond d'elle. Je regardais la femme une nouvelle fois et je vis des vers sortir des os de son squelette. Ils n'étaient aucunement blessés par le feu.
« Elle sait que les vers sont à l'intérieur d'elle et les sent », dit Jésus.
De grands cris et de profonds sanglots secouèrent le corps de cette âme. Elle était perdue. Il n'y avait aucune échappatoire.

Le sentier sur lequel nous nous trouvions faisait un circuit interminable qui serpentait entre les fosses. Les pleurs de ces morts vivants mélangés aux gémissements et aux hurlements hideux vinrent à mes oreilles de toutes parts. Il n'y a aucun moment de répit en Enfer. L'odeur de la mort et de la chair en décomposition imprégnait lourdement l'air.

Nous arrivâmes près d'une autre fosse. A l'intérieur de celle-ci, de dimension similaire à la précédente, il y avait un autre squelette. Un homme pleurait tout en disant « Seigneur, aie pitié de moi ! Je suis tellement désolé, Jésus. Pardonne-moi. Sors-moi de là. Cela fait des années que je suis dans ce lieu de tourments. Je t'en supplie, laisse-moi sortir ! ». Je regardai Jésus et je vis qu'Il pleurait lui aussi.
« Seigneur Jésus, cria l'homme du puits en feu, n'ai-je pas souffert assez pour mes péchés ? Cela fait quarante ans que je suis mort. »
Jésus dit « C'est écrit, le juste vivra par la foi ! Tous les moqueurs et les incrédules auront leur part dans l'étang de feu. Tu ne voulais pas croire la vérité. Beaucoup de mes disciples t'ont été envoyés pour te montrer le chemin mais tu ne voulais pas les écouter. Tu t'es moqué d'eux et tu as refusé l'Evangile. Bien que je sois mort sur la croix pour toi, tu t'es moqué de Moi et tu n'as pas voulu te repentir de tes péchés. Mon Père t'a donné de nombreuses opportunités d'être sauvé. Si seulement tu avais écouté ! » Jésus pleurait.
« Je sais, Seigneur, je sais ! cria l'homme. Mais je me repens maintenant. »
« C'est trop tard, dit Jésus. Le jugement est établi. »

Je savais que les âmes perdues en Enfer avaient tous leurs sens. Elles se souviennent de tout ce qu'on leur a dit. Elles savent qu'il n'y a aucun moyen de sortir des flammes et qu'elles sont perdues à tout jamais. Bien que ce fût sans espoir, elles persistaient à supplier Jésus pour qu'Il leur fasse miséricorde.

Dans la fosse suivante, se trouvait l'âme d'un homme, enveloppée dans son squelette. Jésus se tourna vers moi et dit :
« Cet homme avait vingt-trois ans quand il est venu ici. Il ne voulait pas écouter mon Evangile. Il a entendu Ma Parole de nombreuses fois et était souvent dans Ma maison. Je l'ai invité par Mon Esprit à recevoir le salut mais il a préféré le monde et ses plaisirs. Il aimait boire et ne prêtait pas attention à Mon appel. Il a été élevé au sein de la Parole de Dieu mais il ne voulait pas s'engager avec Moi. » « Un jour, Me disait-il, je Te donnerai ma vie, un jour, Seigneur ». Mais ce jour n'est jamais venu. Une nuit, après une fête il est mort dans un accident de voiture. Satan l'a trompé jusqu'à la fin. »
« Il fut tué sur le coup, Il n'a pas voulu écouter Mon appel. D'autres furent aussi tués dans l'accident. Le travail de Satan, c'est de tuer, voler et détruire. Si seulement ce jeune homme M'avait écouté ! Ce n'est pas la volonté du Père que quiconque périsse. Satan voulait l'âme de cet homme et l'a détruit en se servant de l'insouciance, du péché et de l'alcool. »

Au loin, j'entendis des voix et les cris d'une âme torturée. Des hurlements comme jamais vous n'auriez pu imaginer remplissaient l'air, c'étaient les cris d'un homme. Je voyais des petites ombres habillées en noir marchant autour d'un objet qui ressemblait à une boîte. En examinant de plus près, je réalisai que cette boîte était un cercueil et que les ombres marchant autour étaient des démons. C'était un vrai cercueil, et il y avait douze démons marchant autour. Tout en marchant, ils chantaient et riaient. Chacun d'eux avait une lance effilée dans sa main, qu'il enfonçait dans le cercueil par de petits orifices. Une atmosphère de terreur régnait là. Je tremblais devant cette scène. J'entendis un cri si désespéré qu'il remplit mon coeur de désespoir. « Pas d'espoir, pas d'espoir ! », disait-il. Ce cri désespéré provenait du cercueil, c'était un gémissement de regret sans fin. A l'intérieur du cercueil, une brume grisâtre occupait l'intérieur, c'était l'âme d'un homme. Les démons continuaient à enfoncer leurs lances dans le cercueil. Je n'oublierai jamais la souffrance de cette âme. Devant mes yeux se trouvait une âme et à l'intérieur, il y avait un coeur humain d'où jaillissait du sang. L'intrusion des lances perforait littéralement son coeur.
« Je Te servirai maintenant, Seigneur. S'il te plaît, sors-moi de là », supplia-t-il. J'étais consciente que cet homme sentait chaque coup de lance qui transperçait son coeur.
« Il est tourmenté jour et nuit, dit le Seigneur. Il a été placé là par Satan et c'est Satan qui le torture ».
« Seigneur, maintenant je prêcherai le vrai Evangile, cria l'homme. Je parlerai du péché et de l'Enfer. Je T'en prie laisse-moi sortir. »
Jésus dit : « Cet homme était un prédicateur de la parole de Dieu. Il fut un temps où il Me servait de tout son coeur et où il mena beaucoup de gens vers le salut. Certains de ses fidèles continuent à me servir aujourd'hui. Mais le désir de la chair et la duplicité des richesses l'ont détourné du droit chemin. Il a permis à Satan de diriger sa vie. Il avait une grande église, une jolie voiture, un revenu confortable. Il a commencé à voler dans les offrandes et à enseigner des mensonges. La plupart du temps, il disait des demi mensonges et demi vérités et ne me laissait pas le corriger. Je lui ai envoyé mes messagers pour lui dire de se repentir et de prêcher la vérité mais il aimait plus les plaisirs de la vie que la vie dans le Seigneur. Il savait bien qu'il ne fallait pas prêcher ou enseigner d'autre doctrine que la vérité révélée par la Parole de Dieu dans la Bible. »
« De plus, avant de mourir, il dit que le baptême du Saint-Esprit était un mensonge et que ceux qui clamaient avoir le Saint-Esprit étaient des hypocrites. Il dit que même un ivrogne irait au Paradis, sans se repentir. »
« Il dit que Dieu n'enverrait personne en Enfer parce que Dieu était trop bon pour faire ça. Il a détourné de nombreuses personnes de la grâce du Seigneur. Il a même affirmé qu'il n'avait pas besoin de Moi parce qu'il était comme un Dieu. Il est allé jusqu'à organiser des séminaires pour prêcher sa fausse doctrine. Il a piétiné Ma Sainte Parole. Et pourtant, j'ai continué à l'aimer. »
« Il ne M'a pas écouté. Quand Je l'appelais, il ne voulait pas M'entendre, Il aimait trop la vie facile. Je l'ai appelé sans cesse à se repentir mais il ne voulait pas revenir vers moi. Un jour, il fut tué et vint directement ici. Maintenant Satan le tourmente pour avoir prêché quelque temps Ma Parole et sauvé des âmes pour Mon royaume. Ceci est son châtiment. »
« Le sang de beaucoup d'âmes perdues est sur tes mains. Beaucoup d'entre eux sont tourmentés à cet instant, ici. », lui dit Jésus.

Le visage du Seigneur était triste et Ses yeux remplis d'une grande tendresse et d'un amour profond. Bien que ceux qui se trouvaient en Enfer étaient à jamais perdus, je savais qu'Il les aimait encore et pour l'éternité.

« Mon enfant, me dit-il, Dieu notre Père a donné à chacun de nous une volonté afin que nous puissions choisir de Le servir ou de servir Satan. Sache que Dieu n'a pas créé l'Enfer pour Son peuple. Satan trompe beaucoup de ceux qui décident de le suivre. Mais l'Enfer a été créé pour Satan et ses anges. Ce n'est pas Ma volonté ni celle du Père que quiconque périsse ».

Je pleure et prie pour tous ceux qui liront ce livre afin que vous vous rendiez compte de la vérité avant qu'il ne soit trop tard. L'Enfer est pour l'éternité ! Je sais que Jésus m'a montré toutes ces choses afin que j'avertisse les hommes et les femmes de ce monde qu'ils doivent fuir à tout prix l'Enfer. Cher amis, si vous lisez ceci et que vous ne connaissez pas Jésus, ARRETEZ-VOUS tout de suite, REPENTEZ-VOUS de vos péchés et INVITEZ Jésus à être votre Sauveur.

« Plus loin se trouvent des choses effroyables, dit Jésus. Elles sont véritables et ne sortent pas de l'imagination de quelqu'un. Assure-toi bien de dire au lecteur que les pouvoirs des démons sont réels. Que Satan est réel, ainsi que les puissances des ténèbres. Mais dis-leur qu'ils ne désespèrent point. Car si mon peuple sur qui est invoqué Mon nom s'humilie et prie, s'il se détourne de ses mauvaises voies, alors je l'écouterai des cieux, et je les guérirai lui et son pays, eux et leur pays. Aussi vrai que le Paradis existe, l'Enfer aussi. »

Dieu veut que vous sachiez ce qui se passe en Enfer et veut vous sauver de ce lieu. Dieu veut que vous sachiez qu'il existe un chemin, c'est Jésus-Christ, le Sauveur de votre âme. Rappelez-vous que seul ceux qui ont leur nom écrit dans le livre de Vie de l'Agneau seront sauvés.

Le message du Seigneur à ce monde perdu est le suivant :
« Je ne désire pas que vous alliez en Enfer. Je vous ai créés pour ma propre joie et pour que nous ayons une communion éternelle. Vous êtes Ma création et Je vous aime. Invoquez-Moi tant que Je suis proche, et Je vous entendrai et vous répondrai. Je veux vous pardonner et vous bénir. »

Si vous n'êtes pas sauvé, s'il vous plaît, prenez le temps maintenant de vous agenouiller devant le Seigneur et demandez-Lui de vous pardonner de vos péchés et de faire de vous Son enfant. Quel qu'en soit le prix, il faut que vous soyez déterminé, dès à présent, à faire du Paradis votre demeure éternelle. L'Enfer est horrible, et l'Enfer est réel.


D'autres extraits du témoignage de Mary K. Baxter figurent sous les articles dits « L'occultisme et l'au-delà » et « l'avortement ». Ils traitent précisément de ces sujets.


Aussi paru sur ce blog : ILS ONT VU LE PARADIS - Mary K. Baxter

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch