Suite des épisodes…

AGRA célèbre pour le Taj Mahal. Chef-d’œuvre de l’architecture moghole (et pas mongol…) dédié à l’amour : à la mort de sa compagne, l’empereur Shah Jahan fit le vœu de construire un monument à sa mémoire qui n’ait pas son pareil au monde. Quel romantisme, ce qui l’est moins c’est qu’il convoqua un architecte perse et pour qu’il ressente la même douleur que lui, tua sa fiancée. C’est ainsi qu’est né le Taj Mahal.

On dit qu’il faut assister à un couché de soleil avec son/sa dulciné(e) pour que ces deux destins soient réunis.

J’avoue que le Taj a été un grand bol d’air pur durant ces 2 mois. L’Inde est à la fois magique et repoussante, et dans la région du Gange, il y a pas d’aussi bel endroit. Sur place: tout le monde prenait des photos du Taj, tout d’un coup un indien me tape sur l’épaule et me montre son appareil photo. En bonne occidentale, je pense qu’il veut que je le prenne lui et sa fille devant le Taj Mahal. Erreur, il veut prendre une photo de sa fille et moi (sans le Taj). Après la photo ils me remercient avec effusion et la petite rougit.