Bah quoi?



vérité 1: Je n'ai pas les bons collègues
Un tiers des femmes sondées a eu des relations sexuelles au travail avec un collègue qui n'est pas leur partenaire.

vérité 2: Je décrypte mal le non-verbal
90% des femmes trouvent au moins un de leurs collègues sexuellement attirant.

vérité 3: Je devrais arrêter de dévier le regard
La moitié des femmes apprécie être matée sur son lieu de travail.

vérité 4: Je ne suis pas assez haut dans la hiérarchie pour m'amuser
Une femme sur sept passerait par la promotion canapé pour une augmentation. (à condition que le chef soit attirant)

vérité 5: Je devrais sonder pour mettre ma main aux fesses
3 femmes sur 10 sont d'accord d'être tripotées au bureau mais ça dépend du collègue en question!


Le magazine Bilan de ce janvier dernier publiait un intéressant reportage sur les meilleurs employeurs du pays. Je me suis donc amusé à corréler les chiffres annoncés avec ceux de l'entreprise Procter & Gamble, dont je croise quotidiennement un bon nombre de collaborateurs dans les transports publics. Si l'on applique les statistiques de l'étude ci-dessus à l'échantillon de ressources humaines de P&G, voici ce que j'en déduis:

  • 1210 femmes employées à Genève
  • Plus de 400 d'entre elles ont eu des rapports avec au moins un collègue au bureau
  • Plus de 170 d'entre elles aime être matées au bureau
  • Plus de 360 d'entre elles acceptent de se faire tripoter au bureau selon le collègue en question

Je sens que je vais avoir de la peine à lire le journal dans le bus ces prochains jours...