Une Découverte de plus....

Mes Aïeux c'est un groupe québécois de plus...lol...et oui il y a un réservoir de groupe là-bas... y a pas que les Cow boys fringants

Cela fait plus de 10ans qu'ils existent et régulièrement ils nous proposent une belle galette.

Leur dernier opus a retenu mon attention et pas seulement la mienne puisqu'enfin ils sont distribués en Europe


 

Malgré un nom de groupe rébarbatif qui sent la nostalgie à plein nez, Mes Aïeux est en résonnance avec son époque. Réalisé avec Ghyslain Luc Lavigne, ce 5e album du groupe réuni 15 chansons (dont 2 pièces instrumentales) à l'inspiration pop qui explorent les thèmes universels de l'errance, du voyage, de la recherche d'identité, de l'écologie... avec également du ludique et du sarcastique, ce qui est essentiel chez Mes Aïeux.

En bonus un clin d'oeil à Antonio Barichievich, mieux connu sous le nom du grand Antonio, un chanteur de métro de Montreal,  avec son interprétation de la chanson " Pourquoi donc as-tu brisé mon coeur. "

 

Ils abordent des thèmes comme le web (Prière cathodique), les stratégies de séduction dans un bar (La basse-cour) ou la relation amoureuse (La grande tornade). Ils adaptent le chant patriotique À la claire fontaine et déclarent que " c'est au nom de mon fils / que j'ai le poing levé " (Belle, embarquez), et le protocole de Kyoto (Le déni de l'évidence ) :

 " On danse la danse du déni de l'évidence. On danse la danse du déni de l'état d'urgence... Et elle avance, elle avance la date d'échéance, elle avance "

 

Mes Aïeux étonnent aussi en mettant le paquet sur une pochette et un livret de 35 pages, dessinés par le bédéiste Michel Rabagliati.

 

Tabernak courrez vite écouter cet album....


Photo: covert de l'album la ligne orange, Mes Aieux/ Michel Rabagliati

 Octobre 2008,  les Disques Victoire, Montréal