Admin.ch - Les travailleurs qui signalent des faits répréhensibles constatés sur leur lieu de travail doivent être mieux protégés contre le risque de licenciement. C'est ce que prévoit le projet de révision partielle du code des obligations que le Conseil fédéral a mis en consultation vendredi (consulter le rapport explicatif pour davantage d'informations sur cette question et la nouvelle loi).

lire la suite »