LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES 
Les cirques dans les animaux sont apparus à l'époque romaine puis se sont intensifiés à l'époque de l'esclavage, en effet les marchands d'ébène ramenèrent les espèces sauvages d'Afrique que l'on connait aujourd'hui dans les cirques, lions, tigres, éléphants, hippopotames, singes, girafes, etc. 
 Nous nous divertissons de la souffrance animale depuis des siècles sans jamais nous demander ce que eux peuvent ressentir, quand nos enfants applaudissent, les animaux eux crient à l'aide.

Dans 90% des cas, les animaux présents dans les cirques et ménageries sont arrachés à leur milieu naturel, le petit éléphanteau qui boit au point d'eau avec sa troupe est sauvagement arraché à la liberté après avoir vu la moitié de sa famille massacrée par les braconniers, pour finir dans un cirque  ou il sera enchainé presque toute la journée, ou il devra apprendre à réaliser des acrobaties douloureuse pour ses pauvres pattes qui ne sont pas habituées à devoir faire la colonne droite comme les humains, de devoir s'asseoir sur un plot qui représenterait pour nous de devoir nous assoir sur un dé à coudre.
 

Dans la nature les éléphants parcourent en moyennes 20 km par jour, pensez vous vraiment que les éléphants peuvent être heureux en restant attachés, avec le temps des névrose apparaissent, balancement et automutilations.

Les fauves eux ne sont malheureusement pas mieux lotis, ils sont en général à plusieurs par cage, alors que l'on sait que mis à part les lions, ce sont des animaux solitaires, qui possèdent un territoire qui peut parfois s'étendre jusqu'à 1000 km2. Il n'y a pas besoin d'être vétérinaire, biologiste ou animaliste pour comprendre la détresse de ses animaux quand vous les regardez dans les yeux à travers leurs barreaux.
Comme pour les éléphants, les exercices appris, ne sont que le résultat de la contrainte, du chantage et de la menace. 
Les cirques sont des entreprises itinérantes, qui bougent énormément, les animaux subissent un grand stress pendant ses déplacement fréquents, chaleur, promiscuité, déshydratation, viennent souvent à bout de certains, mais les cirques se gardent bien de le dire.
les cirques en Suisse sont protégés par un décret spécial qui considèrent que les animaux font de l'exercice, puisque qu'ils sortent quelques minutes par jour.

Notre but est tout simplement que les cirques avec animaux cessent d'exister, ce n'est que souffrance et mensonge, la féérie se trouve ailleurs. Le plus beau et plus prestigieux cirque du monde s'appelle le Cirque du Soleil, et devinez quoi.... il n'y pas un seul animal.