Dans le crachin du lundi matin,
Faut retourner au chagrin.
Sur le périph’, dans un bouchon sans fin,
Visages froids, regards lointains,
Des voitures par centaines
Me dépassent en file indienne.
Une chose est sûre néanmoins,
On sera tous en retard au turbin.

Johan Henser; texte et musique : K. Krijnen et W. v. d. Biggelaar, P. Coenen.