Oui voici un mode d’emploi complémentaire au mode d’emploi de ce blogue (que je vous invite à consulter si vous deviez être un nouveau lecteur et d’abord sachez que je vous aime d’avance ne serait-ce que parce que vous augmentez mes statistiques). Le mode d’emploi du blogue est accessible via la barre de menu à gauche en haut (là où c’est noté mode d’emploi en fait, si c’est pas bien foutu tout ça franchement). Mais je m’égare (au gorille).

Donc déjà il faut commenter. Ca n’est pas obligatoire mais pas facultatif non plus. Je sais c’est compliqué mais je vous force sans le faire vraiment c’est pour ça. Donc pour cela vous cliquez d’abord sur le titre de l’article qui vous a interpellé puis ensuite sur la mention « Cliquez pour ajouter votre commentaire » quand même c’est facile. Presque trop.

Quand vous commentez, essayez de répondre quelque chose qui à un rapport (même éloigné) avec l’article dans lequel vous postez. Non parce que savoir que Cindy Sander à vendu 1’678 disques de son tube Papillon De Lumière alors que moi je vous parlais de moi (encore je sais),  ça n’a rien à voir. Faites attention un peu. Merci.

Essayez d’être drôles aussi. Non ici c’est un blogue rigolo donc quand je vous conte l’histoire des 12 wapitis et demi (histoire qui n’est même pas de moi du tout en plus j’ai trop honte) et que vous, vous m’annoncez de but en blanc que le Docteur Lenoir s’est fait assassiné à coups de chandelier par le Colonel Moutarde franchement ça plombe carrément l’ambiance festive de l’article. Admétez-le. Si admétez-le. Allez.

Vous pouvez critiquez évidemment. Mais sachez que où que vous vous trouviez je vous retrouverais. Les commentaires de Troll seront immédiatement censurés avec vigueur (et avec les outils d’administrations du présent blogue). Idem pour les Bus. Donc même traitement pour les Trolls et Bus. Et inutile de me laisser un commentaire en m’informant que mon article est à la limite du superficiel et de l’inutile. Ils le sont tous.

Evidemment votre commentaire doit être respectueux. On n’insulte ni Cindy Sander, ni Lorie. On évite soignement les kikoos et les mdr. Les mot p****n, m***e, s****e et b*******a sont évidemment prohibés (si vous cherchez le dernier mot, c’est barbapapa en fait …). On ne dit pas de bien de Olivier Martinez et on annonce pas à tort que Pascal Sevran veut donner une chance aux chansons sans avoir vérifié ses sources (amis journalistes si vous me lisez, je vous passe le bonjour. Entre autre).

Tâchez d’éviter aussi que votre commentaire soit plus conséquent et intéressant que l’article. Après j’ai un mal fou à retrouver ma dignité et je me trouve abjecte à chaque fois que j’aperçois mon reflet dans un miroir. Et comme je suis très imbus de moi-même (autant qu’une clé) ça m’arrive souvent.

Ah oui et encore finalement. Merci de ne pas parler de vous dans vos commentaires. Non mais c’est vrai. Je trouve que les gens sont d’un égoïsme inouï et qu’ils ne pensent pas assez à moi.