Un blog qui intègre des notions de sociologie et de psychologie sociale (mais rarement)
articles
réactions

- - 23.01.2009 | 3 réactions | #link | rss
Voici la nouvelle série de la VBMG. A l'origine appelée " Mieux merveilleuse l'existence " son nom a été changé car  il semblerait que ce concept soit déjà utilisé sous une forme télévisuelle.

Cette série se passe dans un quartier de Marseille*, La Belle-Seunze sur Brai-Queudone. Quartier fictif en fait basé un peu sur Belsunce, quartier fort sympathique mais venteux et soumis au mistral. Plusieurs personnages se côtoient ainsi et ils ont des tas de problèmes*, un peu comme les nôtres mais avec un degré de complication plus élevé néanmoins (et avec un léger accent chantant).

Il y a d'abord Roland Merci qui habite à La Belle-Seunze donc. Magnifique quartier mais venteux, balayé par le mistral. Gagnant à l'Euromillion, Roland achète tout le quartier de La Belle-Seunze (dans le but de faire une série télévisée dans ce quartier**) et souhaite maintenant se marier avec Mirza Torrefaction. Mais 5 minutes 30 avant le mariage, Manuel Torrefaction, le mari espagnol de Mirza, la retrouve et veut tout l'argent durement gagné à l'Euromillion. Mirza en fait n'est pas divorcée et donc elle ne peut pas se marier avec Roland (comme quoi Marseille est vraiment en France malgré ce que certains pensent). Elle annule donc le mariage et renvoie la pièce montée de 5 étages (sans ascenseur).

Pendant ce temps, Charles Fraiton détient un cabinet d'avocat, une entreprise de scoubidous et une équipe de foot, l'Olympique de La Belle-Seunze (l'OBZ, prononcez [lobèz]). Vincent Tapette y est embauché comme architecte en scoubidous et arrière droit remplaçant. Mais il découvre bien vite que Charles est un escroc et il veut le faire tomber avant que celui-ci ne rachète tout le quartier à Roland dans le but de faire une sitcom basée sur ce même quartier**. Pour cela il a fomenté un complot dont la première étape est de se marier avec la fille de Charles. La petite Céline. Ainsi grâce à sa nouvelle belle-mère, Astride Fraiton, il obtient les documents qui attestent qu'il n'a jamais obtenu avec mention son diplôme d'ingénieur en scoubidous.

Le Dr. Liviaferrata est un psychologue qui pratique l'hypnose pour  tenter de lire dans le subconscient des gens et comprendre pourquoi Mylène Farmer a encore gagné un prix au NRJ Music Awards. Charlotte Le Bivouac est de plus en plus mal après avoir écouté en boucle le dernier album de la chanteuse énigmatique. Cela est très étrange car en fait toutes les patientes du Dr. Liviaferrata sont mortes à force d'écouter du Mylène. Mi-figue, mi-raisin Léonard Castoi De Lah arrive tout de même à sauver Charlotte des griffes du docteur qui effectivement ne s'était pas coupé les ongles depuis quelques mois. Il s'avère que la femme de Léo avait d'ailleurs précédemment succombé dans d'atroces souffrances alors que le même docteur lui avait demandé d'écouter 37 fois de suite l'album Innamoramento. Tout comme la maitresse de Roland Merci, Iris Danlenoir qui en fait est morte d'un coup violent à la tête administré avec un chandelier dans le salon par le colonel Moutarde. Mais elle possédait également tous les albums de Mylène Farmer y compris ceux en concerts ce qui est quand même franchement étrange mais n'a finalement rien à voir.

Deux rues plus loin, Guillaume Lasergame, généalogiste est à la recherche d'un trésor ayant appartenu au cousin du grand-père d'un ami d'enfance du père d'Astride Fraiton. Eva Plutobien arrive à Marseille exactement au même moment et se fait passer pour une conservatrice du musée du scoubidous de Vien-sur-Mégenou qui souhaite mettre la main sur le même trésor pour l'exposer. Mais en fait elle est gravement malade et la légende dit que ce trésor contient justement une boîte d'aspirine. Alors elle va manipuler Vincent Tapette et Charles Fraiton (et aussi des fois Guillaume et parfois Léo de 5 à 8, le mardi principalement) afin d'arriver à ses fin. Au début ça a fonctionné du feu de Dieu mais à la fin quand même elle meurt d'en atroces souffrances après avoir écouté 18 fois l'album Anamorphosée.

Finalement le trésor se trouvait en fait dans la pharmacie d'Astride. Comme quoi quand on est un peu ordré on retrouve facilement ses affaires. La preuve.

Bientôt sur ce blogue la nouvelle saison de Moins moche la mort.
________________________________________________________

*bon alors si ce synopsis devait vous rappeler quelque chose, c'est
 vraiment un fait d'une coïncidence hasardeuse et aléatoire. Je n'y
 peux rien (ou presque).

** notez la mise en abîme qui donne le vertige. Ca fait peur hein ?
- - 11.11.2008 | 1 réactions | #link | rss
En allant me chercher à manger, à la boulangerie, il y avait le sosie de Laurent Ruquier qui faisait la file. Le même. Même lunettes carrées, même tête ronde, mêmes cheveux tirant sur le blond et la brosse. J'ai hésité à lui demander si c'était le clown ou le clone qui était là. Mais comme ce n'était certainement pas Ruquier, il n'aurait pas rit à cette boutade lamentable.

Direct après je suis tombé sur un mec qui avait un vélo dans le dos. Dans son sac à dos en fait. Enfin il n'était pas vraiment dedans. Il est était accroché au sac à dos, quoi. Il va falloir que l'on m'explique à quoi ça sert de se trimballer son vélo sur le dos (en fait non ne m'expliquez pas, je m'en fiche en vrai).

Quand je vous disais que ma vie était trépidante hein ?
- - 21.08.2007 | 3 réactions | #link | rss
Oui évidemment comme tout le monde je pense à la mort. Pas trop non plus parce que ça fait peur en même temps. Mais quand même.

Et si je passais l’arme à gauche (ou à droite, je suis gaucher un peu je vous le rappelle) d’un coup d’un seul, comment mes lecteurs les plus assidus pourraient-ils être au courant ? A part qu’il n’y aurait simplement plus d’article posté ?
Mais cela ne pourrait être une certitude. Ca pourrait être par exemple parce que j’en ai juste marre de taper des inepties à longueur de temps et que je me serais mis à écrire un blogue très intéressant ne parlant que de Chantal Goya, ou de bébés lamas. Pis à mon avis les blogues c’est bientôt fini. Oui. Dans un futur proche on dira directement nos conneries à la télé, puisque tout le monde aura sa propre chaîne télévisuelle. Vous verrez.

Bref. Donc j’ai écrit un post posthume qui s’éditera automatiquement s’il devait m’arriver quelque chose. Message que je mettrais régulièrement à jour dans le temps (genre un mois complet dans le futur), histoire de ne pas faire flipper tout le monde si un jour effectivement le message devait s’inscrire alors qu’en fait je suis en train de faire la mégateuf à un séminaire d’assureurs (d’assureurs en polices d’assurance vie évidemment).

Le message serait donc le suivant :

L’auteur de la VBMG n’est plus

Pleurez-le je vous en serais gré. Une astuce pour vous en souvenir régulièrement : chaque fois que vous entendrez parler d’une vésicule, mettez-vous subitement à pleurer à chaudes larmes (forcez-vous pour que ce soit bien chaud et pas juste tiède hein). Et dites-vous tout de même que mourir n’aura été qu’une façon de plus de faire parler de lui.

A bientôt.
PS : Si vous y pensez, juste avant que vous ne trépassiez, ramenez-moi des canelés bordelais j’adore trop ça. Merci d'avance.

Bon en même temps il y a peu de chances que vous ne lisiez un jour ce fameux message, dans la mesure où je suis immortel (en tout cas j’y travaille). Hein ?
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch
Wiiiz Mr. Green Click! Miaw! Add to Technorati Favorites